LOVE ACTUALLY

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


LE DICTATEUR
FILM BONHEUR
1 avr. 1945

LE DICTATEUR
JE (ME) L'OFFRE !

JE (ME) L'OFFRE !

The great dictator
Dans le ghetto juif vit un petit barbier qui ressemble énormément à Adenoid Hynkel, le dictateur de Tomania qui a décidé l'extermination du peuple juif. Au cours d'une rafle, le barbier est arrêté en compagnie de Schultz, un farouche adversaire d'Hynkel...
Un des plus beaux, des plus drôles et des plus émouvants films de tous les temps ! 

Réalisateur

Charles Chaplin

Actrices et acteurs principaux

  • Charles Chaplin
  • Jack Oakie
  • Paulette Goddard

Nationalité

USA

Bande

Annonce



C'EST

VOTRE FILM BONHEUR


Un des plus beaux, des plus drôles et des plus émouvants films de tous les temps ! Le grand Chaplin aborde avec un incroyable burlesque un thème très délicat, la guerre. Et il en fallait du courage pour réaliser ce film en plein dedans ! Un savoureux mélange de rires, de pleurs, d'humour et d'amour...
asterix41 (sur Allo-Ciné)

MAGNIFIQUE ! J'ai 20 ans. A mon âge, on a une appréhension vis à vis des films en noir et blanc. Bon sang, on devrait montrer ce film dans les lycées. Chaplin joue d'une finesse absolue. La scène de son discours de fin est une des plus belles scènes (sinon la plus belle) que je n'ai jamais vue.
elevatesoul (sur Allo-Ciné)
Incontournable bien sûr ! Le génie à multiples facettes (scenario, réalisation, interprétation, musique). Un film qui force l'admiration : après ces années de "pitreries" (ce n'est pas péjoratif) Charlie Chaplin décide en 40 de passer au parlant et met sa force comique au service d'une dénonciation d'une puissance inouïe. Même si la puissance poétique du jeu et des séquences muettes demeure- le discours joue un rôle essentiel : discours totalitaire contre discours humaniste. Les séquences d'anthologie pullulent, et on reste notamment marqué par la danse avec le globe, mais aussi par le regard de Paulette Godard. On rit, on pleure, on s'émerveille, on n'en croit pas ses yeux. A revoir et revoir.
brandade (sur Allo-Ciné)
Venons-en au propos du film, forcément très polémique. Se payer la tête du führer en faisant de lui un bouffon pathétique, qui plus est en lui adjoignant un sosie dans la personne d'un petit barbier juif, cela équivaudrait aujourd'hui à proposer un programme de télé-réalité sur la famille de Saddam Hussein (Critique écrite en 2008. NDLR). Imaginez le tableau. Non, n'imaginez pas, vous pourriez donner des idées à certains. Bref, tout ça pour dire que pour sortir un film pareil en 1940 il fallait avoir, passez-moi l'expression, une sacrée paire de couilles. Que dire de plus sur ce chef d'oeuvre sans me laisser aller à analyser dans le détail chaque scène ? En tout cas, voici certainement le plus universel et le plus amusant des hymnes à la démocratie
NeoLain (sur Allo-Ciné)
Un monument du cinéma mondial, inégalé et farouchement prophétique. Ce qui est complètement génial, c'est la portée politique du "Dictateur", qui par tant d'audace et d'impertinence à mis 5 ans avant d'être diffusé. Chaplin fait revenir une dernière fois son personnage de Charlot en barbier juif, héros de la 1ère Guerre Mondiale, désormais honni. C'est la première fois que Charlot parle. Le temps du muet est révolu avec un talent sans fin, une vivacité d'esprit et le coeur sur le main. Le discours final, long de 6mn,poignant,idéaliste et dévoilant un Chaplin déterminé comme jamais prouve à quel point le cinéaste-acteur se souciait des droits des hommes. Enfin, l'humour, marque de fabrique de Chaplin, est encore désarmant, comme la séquence de la pièce dans le pudding ou celle du dictateur avec la mappemonde. Intemporel.
Akamaru (sur Allo-Ciné)
 
 
 
 
 
 
 




Affiche

LE DICTATEUR


LE DICTATEUR




Haut