CHANTONS SOUS LA PLUIE

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


LES 101 DALMATIENS
FILM BONHEUR
20 déc. 1961

LES 101 DALMATIENS
JE (ME) L'OFFRE !

JE (ME) L'OFFRE !

One hundred and One Dalmatians
Pongo et Perdita, deux magnifiques dalmatiens, ont un beau jour quinze bébés chiens. Leur joie et celle de leurs maîtres, Roger et Anita, serait sans ombre si l'infâme Cruella, ancienne camarade de classe d'Anita, ne convoitait les chiots pour la réalisation d'un manteau de fourrure. Un soir, profitant de l'absence du couple, les méchants Jasper et Horace font main basse sur la portée. Pongo et Perdita se lancent alors dans un plan de sauvetage désespéré qui va les conduire à mener vers l'évasion non pas 15, mais quelques 99 chiots...
C'est l'un des films les plus audacieux et modernes de l'histoire du Studio.

Réalisateur

Clyde Geronimi

Actrices et acteurs principaux

  • Rod Taylor
  • Betty Lou Gerson
  • Cat Bauer

Nationalité

USA

Bande

Annonce



C'EST

VOTRE FILM BONHEUR


<< J'ai 15 ans et ce film me plait toujours autant. Il reste un fabuleux film d'animation pour enfant et autre.
Un bonheur total !  >>
Kill-Django (sur Allo-Ciné)

<< Une méchante culte, inoubliable, Cruella d'enfer. Un dessin animé sympathique qui se laisse regarder jusqu'à la fin. D'ailleurs la fin est magnifique. La tête qu'a Cruella au volant fout la chiasse. Bref à voir absolument si on est fan de dessin animé. Magistral.  >>

slippy (sur Allo-Ciné)

<< J'ai usé la cassette quand j'étais petit !. Super Disney. >>

kobayashipartout (sur Allo-Ciné)

<< L'oeuvre de Dodie Smith a permis de donner un nouveau souffle à la franchise Disney. Peu apprécié à son achèvement par Walt Disney qui revendique le romantisme de ses précédentes oeuvres, "Les 101 dalmatiens" a connu un vif succès à la fois publique et critique. C'est l'un des films les plus audacieux et modernes de l'histoire du Studio. A la croisée de l'art et de la technologie, il met en scène une histoire qui était contemporaine à l'époque de sa sortie, qui n'était pas un conte de fée et qui représentait le rapport d'un couple de manière réelle. De plus ce n'était pas une comédie musicale, ce qui est ironique puisque Roger est un auteur-compositeur. Cependant ce long-métrage est composé d'une musique très moderne entre blues et jazz en rupture totale avec les précédents Disney, laquelle donne finalement toute son ambiance au film. Système de tâches asymétriques redessinées par des traits noirs, Ken Anderson et Walt Peregoy ont créé un décor de style angulaires et abstraits dans la lignée de l'art des années 20. Un Disney donc "à la sauce Picasso"; révolutionnaire dans sa technique d'animation qui voit la fin de l'époque des dessins entièrement faits à la main. La xérographie permettait de directement transposer sur la pellicule les dessins ce qui était alors moins fastidieux et ainsi le gain de temps fut considérable. La création d'un des personnages les plus fascinants du Cinéma, Cruella D'Enfer animée par Marc Davis et Bill Peet a relancé la caractérisation des personnages mais contribue surtout au succès et à la qualité de ce film.  >>

cinefyl76 (sur Allo-Ciné)

 
 
 
 
 
 


Affiche

LES 101 DALMATIENS


LES 101 DALMATIENS




Haut