LA RUEE VERS L'OR

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


LES RIPOUX
FILM BONHEUR
19 sept. 1984

LES RIPOUX
JE (ME) L'OFFRE !

JE (ME) L'OFFRE !

LES RIPOUX
René, vieux flic adepte des arrangements "à l'amiable" avec les petits truands, se voit adjoindre comme coéquipier François, un jeunôt frais émoulu de l'école de police. Avec l'aide de son amie Simone, il entreprend de convertir le rigoureux novice à ses méthodes, et pour cela commence par le mettre en relation avec une jolie call-girl, Natacha...
César du meilleur film en 1985. Incroyable comme tout sonne juste dans "les Ripoux" !

Réalisateur

Claude Zidi

Actrices et acteurs principaux

  • Thierry Lhermitte
  • Philippe Noiret
  • Jacques Frantz

Nationalité

France

Bande

Annonce



C'EST

VOTRE FILM BONHEUR


Salut Philippe ! Salut l'artiste ! Les Ripoux repassent à la télé, pour la vingtième fois… et je le revois comme pour la première fois. Je ris aux même moments. Je pleure aux mêmes endroits. Je ne me lasse pas. C'est comme ça avec les grands. Les grands ne meurent jamais. Ils sont toujours là, vivants, dans notre cœur...

Zehwyn (sur Allo-Ciné)

Grand succès populaire pour cette comédie policière qui renouvela le genre ou Claude Zidi dénonce plaisamment les magouilles qui existent au sein de la police ! Récompensé aux César 85 comme Meilleur film et Meilleur réalisateur, "Les ripoux" en verlan "pourris" est interprété par un merveilleux et attachant duo d'acteurs : Philippe Noiret, irrésistible en vieux ripoux qui évolue comme un poisson dans l'eau dans l'univers des prostituées et des truands, Thierry Lhermitte, très drôle en nouveau coéquipier frais émoulu de son école de police et soucieux d'appliquer la loi à la lettre ! En peignant des flics pas vraiment malhonnêtes, Zidi a trouvé une veine d'humour caustique, d'ironie mordante ! Un des intérêts du film est de montrer Paris sous un jour atypique, celui du monde interlope des petits voyous du 18ème arrondissement ! Le film réserve quelques moments de grande comédie mais aussi des moments de grande émotion. On n'est pas prêt d'oublier l'émouvante scène finale ou François, accompagné de son cheval Ripoux 1er, attend son ami René à sa sortie de prison dans un brouillard matinal, le tout sur la musique de Francis Laï ! Une grande réussite des années 80 ou Claude Zidi signe de loin son meilleur film ! Un chef d'œuvre du cinéma français.

chrischambers86 (sur Allo-Ciné)

Grand film sur le thème du maitre dépassé par l'élève. Les scènes dans le resto entre Noiret et Lhermitte montre pertinemment l'évolution des personnages. le film ne recherche pas le gros gag mais s'amuse de situations ou égoïsme et intérêt sont la seule loi. La faune parisienne est bien restituée. Le film n'est pas prêt d'être démodé en cela qu'il montre bien la nature combinarde de l'homme. Et Noiret est comme toujours parfait avec sa voix de contrebasse.

cinono1 (sur Allo-Ciné)

Une comédie policière hilarante, lauréate du César du meilleur film en 1985. Incroyable comme tout sonne juste dans "les Ripoux" : les situations comme les dialogues et surtout la complicité unissant Philippe Noiret à Thierry Lhermitte. Une réussite à tous les niveaux. Noiret campe un flic vivant de petites combines que lui confère sa fonction, comme ne pas payer au restaurant, miser gros au tiercé ou marchander avec les nombreux truands qui peuple le Paris des années 80.

Alors,évidemment,lorsqu'on lui adjoint un jeune inspecteur de province, incorruptible et obtus, les ennuis commencent... et la partie de rigolade aussi ! Délaissant le côté polar, à juste titre, pour les rapports contraires entre les 2 policiers aux méthodes diamétralement opposés, Claude Zidi joue sur une alchimie entre les acteurs et le comique né du pouvoir de l'insigne employé à tort et à travers… Philippe Noiret est délectable. Sa truculence, son épicurisme se teintent d'une mélancolie à peine feinte (ses rapports avec la prostituée âgée).Thierry Lhermitte, est plus en retrait, c'est logique, mais la dernière image où il récupère en cheval son copain à peine sorti de prison au petit matin, est émouvante de façon inattendue. Le tout sur une musique inspirée de Francis Laï.

Akamaru (sur Allo-Ciné)

Classique du cinéma français, les Ripoux n'a pas usurpé ce titre. Le scénario est simple mais terriblement efficace et on se laisse porter par cette belle histoire d'amitié tout au long du film. Une des grandes réussites du film, c'est son ambiance particulière. Filmé bien souvent directement dans les rues de Paris, on est vraiment au cœur des petits trafics de la capitale et même si l'ensemble est traité avec un humour, les personnages du film ont l'air plus vrai que nature. Zidi filme superbement Paname, jamais les montées et les descentes d'escaliers au cœur de Montmartre n'ont semblé aussi dynamiques que dans ce film. Une belle réalisation qui réussit à la fois à rendre une ambiance aussi crédible et à superbement rythmer le film. Mais l'immense point fort du film, ce sont ses acteurs et ses personnages. Philippe Noiret tient ici un de ses rôles les plus attachants avec le personnage de René. Comme toujours, sa voix et son charisme font des merveilles et rendent les dialogues encore plus savoureux. D'autant que la passion pour les chevaux du personnage le rend à part et qu'elle est directement intégrée au scénario. En face, Lhermitte fait lui aussi un belle prestation. Ensemble, le duo Noiret-Lhermitte est vraiment jubilatoire. D'autant que le film contient de nombreuses scènes vraiment drôles comme celle de l'interrogatoire avec l'annuaire. Grace de Capitani et Régine incarnent bien les femmes des deux ripoux. Le film est plein de rebondissements comme l'inspection de l'IGS, l'évolution du personnage de François d'abord incorruptible qui devient plus ripoux et plus gourmand que René, vraiment on ne s'ennuie pas et les évènements s'enchaînent de manière fluide. Même la toute fin du film est splendide avec cette scène surréaliste comme dans un rêve, une bien belle manière de conclure cette histoire.

Afon (sur Allo-Ciné)

Une excellente comédie policière avec de très bonnes répliques et des situations à hurler de rire.

Film d'une époque quelque peu révolue où le cinéma français n'hésitait pas à approcher le film de genre, même s'il ne le prenait pas forcément au premier degré, Les Ripoux est un divertissement de grande qualité devenu au fil des ans un classique indispensable de bonne humeur et de cinéphilie.

Nico2 (sur Allo-Ciné)



Affiche

LES RIPOUX


LES RIPOUX




Haut