VICE-VERSA

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


LE CERCLE DES POETES DISPARUS
FILM BONHEUR
17 janv. 1990

LE CERCLE DES POETES DISPARUS
JE (ME) L'OFFRE !

JE (ME) L'OFFRE !

Dead Poets Society
Todd Anderson, un garçon plutôt timide, est envoyé dans la prestigieuse académie de Welton, réputée pour être l'une des plus fermées et austères des États-Unis, là où son frère avait connu de brillantes études. C'est dans cette université qu'il va faire la rencontre d'un professeur de lettres anglaises plutôt étrange, Mr Keating, qui les encourage à toujours refuser l'ordre établi. Les cours de Mr Keating vont bouleverser la vie de l'étudiant réservé et de ses amis...
On a tous rêvé au moins une fois, d'avoir le courage de monter sur cette table, sans trembler, la voix ferme et de dire sans crier "Ô capitaine, Mon capitaine !!!"... 

Réalisateur

Peter Weir

Actrices et acteurs principaux

  • Robin Williams
  • Ethan Hawke
  • Robert Sean Leonard

Nationalité

USA

Bande

Annonce



C'EST

VOTRE FILM BONHEUR


Ce film, superbement réalisé et qui ne ressemble à aucun autre, est non seulement un chef d'oeuvre de tact et d'intelligence, c'est aussi un hymne à la liberté et à l'épicurisme.
Estonius (sur Allo-Ciné)

Une magnifique ode à la liberté, portée par l'excellent Robin Williams. Impossible d'oublier son rôle dans la peau du professeur Keating, l'anticonformiste aux méthodes libertaires qui incitera ses élèves à s'éveiller, impossible d'oublier ces réunions nocturnes où l'éveil prend tout son sens (carpe diem), et cette fin émouvante lorsque les élèves se mettent debout sur les tables pour saluer le départ de leur professeur qui leur a appris une autre façon de penser. Sans tomber dans la facilité scénaristique ou le larmoyant, jamais trop long, "Dead Poets Society" est peut-être ce qui s'est fait de mieux durant les vingt dernières années.
real-disciple (sur Allo-Ciné)
C'était une mission suicide....
Comment un film parlant de poésie arriverait-il à intéresser le spectateur ?
Comment un film à l'action quasi inexistante parviendrait-il à susciter l'enthousiasme du public ?
Comment un film se passant dans un internat de garçons et avec de parfaits inconnus (R.Williams ne compte pas) pourrait-il devenir un film culte ?
Comment un film, avec pour maxime deux mots latin, espérait-il devenir le film de toute une génération ?
Comment ? La question, P.Weir ne se l'est pas posée. Il a construit son film minute par minute, en imposant à ses acteurs l'ordre chronologique des scènes, pour mieux capter leurs émotions, jusqu'au final saisissant.
Les acteurs sont formidables d'authenticité, R.Williams fait pour une fois preuve de retenue et se met au service de l'histoire qu'il sert admirablement. Ce film est une vraie leçon d'humanité, sans faux-fuyant !!!
Car on a tous rêvé au moins une fois, d'avoir le courage de monter sur cette table, sans trembler, la voix ferme et de dire sans crier "Ô capitaine, Mon capitaine !!!"... Pas pour les autres, non, pour soi, juste une fois !!!
Ce film anticonformiste a été (est toujours) comme un ballon d'oxygène. Le fait de savoir que l'on peut le faire, que si ce que l'on le veut vraiment et si on croit que cela peut être possible, alors pourquoi pas.
Au diable les conventions, au diable les bien-pensants, au diable les hypocrites et les conformistes. Au diable !!! Un jour peut-être... Ne perdons pas espoir... CARPE DIEM

roland2gilead (sur Allo-Ciné)
Le cercle des poètes disparus est un film d'une beauté époustouflante. Une véritable leçon de vie, terriblement poignante, le thème du film est envoutant.. C'est un film de réflexion mais aussi d'émotion, il est très profond, tout en poésie.. En un mot, il est juste bouleversant. Le scenario est grandiose, à chaque réplique du film c'est comme si on recevait une grande claque, on est touché au plus profond de nous-même. Un film culte qui nous fait passer un moment magnifique, c'est un des films qui m'a le plus pris aux tripes, on en sort limite changé...  A la fin on se dit juste : " Carpe Diem. Profitez du jour présent. Que vos vies soient extraordinaires. "
Laura B. (sur Allo-Ciné)
Je mettrais 1000 étoiles à ce chef d'oeuvre, si je le pouvais ! "Le cercle des poètes disparus" est incontestablement le meilleur film que j'ai jamais vu ! Une véritable merveille, ode à la vie, ode au bonheur, ode à la poésie, ode à nous même ! Film plus que culte, film fondamental à toute existence humaine !
Christellina (sur Allo-Ciné)

 

Un magnifique plaidoyer pour la liberté et l' épanouissement de soi contre le carcan rigide du conservatisme bourgeois qui étouffe. Ce film est aussi un hommage dans la forme à la littérature en ce qu'elle est une matière qui peut à nulle autre pareille élever l'esprit en cherchant l'intérieur de l'être.
Vagelios (sur Allo-Ciné)

Un film qui peut changer une vie... y'en a pas tant que ça... Le concept du "carpe diem" m'a pour toujours et a jamais changé, et ce, depuis la classe de seconde, quand je l'ai vu, a 16 ans... J'en ai exactement le double...
Que c'est dur de ne pas pleurer... Que c'est dur de ne rien penser après... Il faudrait regarder ce film tous les 6 mois et le faire voir à tous les jeunes gens de seconde...

noumayos (sur Allo-Ciné)
Il y a tant de choses à dire de ce pur chef-d'oeuvre.
Au-delà du jeu époustouflant que nous livrent les acteurs, délicieusement émouvants tout au long du film et subtilement drôles par instants, le réalisateur nous fait réfléchir sur la vie et parvient merveilleusement à son but. 
La touche philosophique est étincelante mais ceux qui rechigneront à se questionner sur les idées du professeur trouveront tout de même un plaisir immense à passer en quelques secondes du sourire amusé à l'éclatement en sanglots. Car même les moins émotifs, comme moi, se laisseront emporter par l'intense émotion qui accompagne ce bijou. 
Avis aux jeunes enfants ayant des parents un peu trop sévères : poussez les à visionner ce film, ils en ressortiront transformés et grandis.
Pour résumer, voici un film joyeux, souriant, subtil, émouvant, poétique et philosophique, un pur chef-d'oeuvre dont vous sortirez pensifs mais surtout comblés.

my_name_is_clint (sur Allo-Ciné)

Comment ce film bouleversant plus proche du drame que du mélo peut-il être - et de manière indiscutable - un film bonheur ?
Je veux parler du "Cercle des poètes disparus", dont le succès aussi fulgurant qu'inattendu a touché le plus large public, les jeunes et les ados en particulier. "Oh capitaine, mon capitaine" est devenu une phrase culte, un mot de passe ou de reconnaissance pour des ados fin de siècle toujours en butte au rigorisme et à la hiérarchie.
La révolution culturelle proposée par Peter Weir est la plus efficace qui soit car elle préconise le refus, l'ignorance des règles, pour mieux adhérer à la forme la plus aboutie et la plus étrange de la littérature : la poésie.
Les images, les dialogues, le choix des interprètes, tout participe à toucher le spectateur.. Et puis cela avait tout de même plus de gueule de se réunir nuitamment au fond d'une grotte pour déclamer des vers de poètes oubliés que de se donner rendez vous chez Mc Do pour une séance Wifi !

Maldoror (Poitiers)



Affiche

LE CERCLE DES POETES DISPARUS


LE CERCLE DES POETES DISPARUS




Haut