LOVE ACTUALLY

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


LE HUITIEME JOUR
FILM BONHEUR
16 mai. 1996

LE HUITIEME JOUR
JE (ME) L'OFFRE !

JE (ME) L'OFFRE !

LE HUITIEME JOUR
Harry est un homme seul qui se voue sept jours sur sept à son travail. Tout va basculer quand il va rencontrer Georges le mongolien, qui vit dans l'instant. Ces deux êtres que tout oppose vont devenir inséparables.

Un regard très fin, sensible et poétique sur le handicap mental.

Réalisateur

Jaco van Dormael

Actrices et acteurs principaux

  • Daniel Auteuil
  • Pascal Duquenne
  • Miou-Miou

Nationalité

France

Bande

Annonce



C'EST

VOTRE FILM BONHEUR


Ce long-métrage est très émouvant et remet magnifiquement en cause l'égoïsme et l'égocentrisme de certains "Monsieur-tout-le-monde" dits "normaux", alors que d'autres sont considérés, à l'instar de Georges (Pascal Duquenne si merveilleux et bouleversant !) comme des êtres "différents", qui n'éprouvent pas de sentiments, alors qu'en vérité c'est tout le contraire. Pas de démagogie ni de complaisance dans le film de Jaco van Dormael. Tous les acteurs sont impeccables.
Lilibreizh (sur Allo-Ciné)

Je l'ai trouvé très sensible, original et intelligent. Un film bouleversant sur le handicap mental Il s'agit d'une histoire d'amitié très originale et touchante avec deux personnages impeccablement interprétés par Daniel Auteuil et Pascal Duquenne, qui véritablement nous émeuvent tant ils sont crédibles dans leur rôle. Un regard très fin, sensible et poétique sur le handicap mental. Une bande son très chouette, bien qu'elle soit conventionnelle. Beaucoup de fantaisie. Une narration très intéressante, où le réalisme côtoie l'onirique en permanence avec un double regard : celui du personnage non handicapé et celui qui l'est. Un film à la fois très triste et très optimiste.
dominique L. (sur Allo-Ciné)

4 étoiles à ce film qui en mérite certainement le double! Bouleversant, émouvant, amusant et révoltant quelques fois...Le prix ex-aequo de l'interprétation masculine au festival de Cannes décerné à Daniel Auteuil et à Pascal Duquenne est 100 x mérité. Un film plein d'humanité à voir absolument!
Franckythebest (sur Allo-Ciné)

Fable sur le respect de la différence, sur la beauté de la vie, 'Le huitième jour' de Jaco Van Dormel est autant touchant qu'authentique. Authentique comme le jeu de Pascal Duquenne et de tous les acteurs mongoliens (la connotation péjorative de ce terme s'envole très vite devant ce film). Touchant de par sa narration, qui compare les rêves colorés de George, l'adulte-enfant, aux désillusions d’Harry, l'homme pressé qui a sacrifié sa famille pour sa carrière. Et au final, 'Le huitième jour' est une formidable fable qui montre que le personnage qui a le plus besoin de l'autre n'est pas celui que l'on croit...
enzosullivan (sur Allo-Ciné)

 
 
 
 
 
 
 


Affiche

LE HUITIEME JOUR


LE HUITIEME JOUR




Haut