LE LIVRE DE LA JUNGLE

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


LA VERITE SI JE MENS
FILM BONHEUR
30 avr. 1997

LA VERITE SI JE MENS
JE (ME) L'OFFRE !

JE (ME) L'OFFRE !

LA VERITE SI JE MENS
Edouard Vuibert est au bout du rouleau. Victor Benzakem, entrepreneur prospère du quartier du Sentier, le prend sous son aile quand une bagarre l'oppose a deux joueurs de bonneteau. Le prenant pour un juif, il décide de l'embaucher comme manutentionnaire. Eddie laisse le quiproquo s'installer sur ses origines et il va faire son chemin dans une communauté chaleureuse jusqu'à séduire Sandra, la fille de son patron. Mais au cours de la préparation du mariage, Eddie se démasque involontairement. Il n'est pas juif ! Il déchaine alors le scandale et la colère de la belle Sandra.
Une vraie déclaration d'amour à la communauté juive et à l'amitié virile.

Réalisateur

Thomas Gilou

Actrices et acteurs principaux

  • Richard Anconina
  • Vincent Elbaz
  • Jose Garcia

Nationalité

France

Bande

Annonce



C'EST

VOTRE FILM BONHEUR


Un petit bonheur, un régal de dialogues et de scènes en tous genres qui réussissent définitivement à marquer ces personnages parmi les plus belles bandes de potes comiques.Un divertissement donc de très bonne qualité qui au passage parle du Sentier et du milieu juif et son intégration, soit un bon nombre de sujets intéressants.
r0c-bribri (sur Allo-Ciné)

Une excellente surprise ! Grâce à un pitch original (un goy se fait passer pour un juif dans le Sentier), Thomas Gilou nous livre une vraie déclaration d'amour à la communauté juive et à l'amitié virile. Car la réussite de "La Vérité si je mens !" est due en grande partie à son exceptionnel casting avec un Richard Anconina parfait (et décidemment trop rare au cinéma), un Vincent Elbaz excellent en meilleur ami, un Bruno Solo étonnant, un Richard Bohringer magnifique et des 2nds rôles formidables (Elie Kakou, Amira Casar, Aure Atika, Anthony Delon...). Mais, ce film marque surtout la naissance d'un monstre comique, José Garcia, qui campe l'hilarant Serge Benamou et dont chacune des scènes (notamment celles avec Gilbert Melki, l'autre révélation du film) est un moment d'anthologie. Rajouté à cela des dialogues à mourir de rire, une multitude de scènes géniales et des petits détails sur la vie dans le Sentier; pas étonnant que " La vérité si je mens soit l'un des meilleures comédies françaises ! Un chef d'oeuvre à la fois drôle et profondément humain.
dougray (sur Allo-Ciné)

En dépit d'un sujet avec lequel il était facile de basculer dans la caricature et les débordements, La vérité si je mens sait se frayer le bon chemin pour nous délivrer une comédie superbement efficace. Grâce à une galerie de personnages tous plus attachants et plus drôles les uns que les autres, on assiste à des scènes très savoureuses. Ainsi, Bruno Solo et José Garcia s'en donnent à coeur joie et réussissent leur première réelle incursion dans le monde du 7e art. Gilbert Melki se révéle lui aussi avec un rôle à sa hauteur. Outre le côté humoristique, La vérité si je mens s'impose aussi comme une fresque intéressante de notre société où sont débattus des sujets comme ceux de l'importance de l'ascension sociale et de la diversité culturelle. Cet excellent moment de détente se pare en plus de répliques devenues cultes alors n'hésitez pas à visionner ou à revisionner ce long métrage.
Itaelle (sur Allo-Ciné)

 
 
 
 
 
 
 
 
 


Affiche

LA VERITE SI JE MENS


LA VERITE SI JE MENS




Haut