PRINCESS BRIDE

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


FOURMIZ
FILM BONHEUR
11 nov. 1998

FOURMIZ
JE (ME) L'OFFRE !

JE (ME) L'OFFRE !

Ants
Z-4195, fourmi ouvrière, est amoureux de la belle princesse Bala. Simple numéro parmi les milliards composant sa colonie il n'a aucune chance d'attirer le regard de la belle. Pourtant il demande l'aide de son meilleur ami, la fourmi soldat Weaver, afin d'approcher l'élue de son coeur. C'est ainsi que par un caprice du hasard, il parasite involontairement le plan machiavélique de l'ambitieux général Mandibule qui veut tout bonnement liquider la colonie afin de la recréer a son image. Z se retrouve bientôt à la tête d'une révolution.

« Fourmiz », une bombe humoristique !

Réalisateur

Eric Darnell

Actrices et acteurs principaux

  • Woody Allen
  • Sharon Stone
  • Sylvester Stallone

Nationalité

USA

Bande

Annonce



C'EST

VOTRE FILM BONHEUR


Un film bourré de références avec une histoire passionnante et fourmillant de stars (Woody Allen, Sharon Stone, Jennifer Lopez, Sylvester Stallone...). Le graphisme ne vaut évidemment pas celui que l'on connaît aujourd'hui dans des films comme Cars ou Némo, mais son originalité et son humour font tout ! Et la fourmi ouvrière Z-4195 nous rappelle tous les personnages de Woody Allen : elle parle, elle parle et refait le monde pour finir à la tête d'une révolution.
Jop51 (sur Allo-Ciné

Un film d'animation extraordinaire, avec une histoire passionnante et des personnages doublés a la perfection (Allen, Stone, Hackman, Stallone, Walken...). C'est drôle et intelligent de bout en bout et même parfois touchant. Superbe!!
Caine78 (sur Allo-Ciné)

Les créateurs regardent dans leur rétroviseur, rendent hommage et jouent sur les références cinéphiles. Z-4195, fourmiz dépressiz aux problèmes existentiels majeurs, ressemble trait pour trait à un personnage de Woody Allen. L’intro commence d’ailleurs avec Z-4195, allongé sur un divan exprimant à une fourmi-psy ses pensées dépressives. Et de conclure par « Tu es insignifiant ». Woody Allen est la véritable source d’inspiration mais d’autres références fourmillent tout le long de ce chef d’œuvre : Rambo, Metropolis, Pulp Fiction, Star Wars, Brazil avec également un clin d’œil à Spielberg, producteur du film, dans la modélisation de la tête de Z-4195, fortement inspirée du visage d’E.T. Avec humour, « Fourmiz » glorifie l’état d’esprit américain de liberté, d’individualisme et d’utopisme contre une société collectiviste oppressante. Les auteurs n’oublient cependant pas de nuancer leur propos car le lieu d’utopie, « Insektopia » ressemble plus à un leurre qu’à une fin idéale. Et puis les fourmiz finiront tout de même pas se regrouper pour repartir de la bonne patte. Bref, « Fourmiz », une bombe humoristique, plus pour les grands que pour les petits.
Chrislynch (sur Allo-Ciné)

 
 
 
 


Affiche

FOURMIZ


FOURMIZ




Haut