LE DINER DE CONS

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


LES INDESTRUCTIBLES
FILM BONHEUR
24 nov. 2004

LES INDESTRUCTIBLES
JE (ME) L'OFFRE !

JE (ME) L'OFFRE !

The Incredibles
Bob Paar était jadis l'un des plus grands super-héros de la planète. Tout le monde connaissait "Mr. Indestructible", le héros qui, chaque jour, sauvait des centaines de vies et combattait le mal. Mais aujourd'hui, Mr. Indestructible est un petit expert en assurances qui n'affronte plus que l'ennui et un tour de taille en constante augmentation. Contraint de raccrocher son super costume quinze ans plus tôt à la suite d'une série de lois ineptes, Bob et sa femme, Hélène, ex-Elastigirl, sont rentrés dans le rang et s'efforcent de mener une vie normale avec leurs trois enfants. Rongeant son frein, rêvant de repasser à l'action, Bob bondit sur l'occasion lorsqu'une mystérieuse convocation l'appelle sur une île lointaine pour une mission top-secret. Il va découvrir que derrière cette alléchante proposition, se cache un génie malfaisant avide de vengeance et de destruction.

Une famille de fous dotés de super pouvoirs, comment résister ?

Réalisateur

Brad Bird

Actrices et acteurs principaux

  • Craig T. Nelson
  • Holly Hunter
  • Samuel L. Jackson

Nationalité

USA

Bande

Annonce



C'EST

VOTRE FILM BONHEUR


Les Indestructibles, ah ah, quelle révolution dans le monde de l'animation, tout le monde en parler à l’époque, un superbe film de super héros made in Pixar, une famille de fous dotés de super pouvoirs, comment résister ? A voir et à revoir !
MC4815162342 (sur Allo-Ciné)

Aaaah, Brad Bird! Quel génie! D’un point de vue scénaristique, c’est une mise en abyme de l’icône du super-héros, qui est la base de la drôlerie des "Indestructibles». Mais pas seulement, il permet aussi de découvrir une famille Simpson version X-Men ce qui accentue encore plus l'humour du film. Il traite aussi des sujets intéressants du monde des super-héros tel que leur place dans la société ou comment ils sont perçus par celle-ci. D’un point de vue de la réalisation, c’est juste grandiose! Brad réussit le tour de force de rendre leur quotidien de Monsieur Tout Le Monde aussi captivante que leur aventure de super-héros. Et en parlant de ceci, le cinéaste concocte des scènes d'actions impressionnantes mais tout en restant lisibles.
Wobot (sur Allo-Ciné)

Le 6ème Pixar sorti sur les écrans en 2004 se distingue par sa perfection formelle. Il prend pour archétype des humains, dont on oublie illico la condition d'êtres de synthèse pour s'attacher à leur sort mouvementé. Ce sont des super-héros aux états d'âmes prononcés, voulant s'intégrer dans une société qui ne veut pas d'eux. Ironique: avoir des pouvoirs conduit à une différence rédhibitoire dans un monde désormais standardisé. Ultime rempart contre ce fléau, la famille où "l'union fait la force». Trève de dissertation, «Les Indestructibles" embarquent dans une aventure trépidante, virevoltante, fertile en explosions et poursuites. Le meilleur compliment qu'on puisse lui faire, c’est qu'on jurerait voir un James Bond période Sean Connery, avec méchants machiavéliques, gadgets à profusion et univers rétro-futuriste. Le scénario joue habilement des caractéristiques des 5 membres de cette famille pas comme les autres.Mr.Indestructible est fort comme un taureau, Elastigirl se déplie à volonté, Violette peut se rendre invisible et Dash coure à la vitesse de la lumière. Des pouvoirs pas superflus pour contrer Syndrome, ex-fan aigri de Mr.Indestructible, qui a créé une véritable armée sur son île. L’animation dépasse tout ce qu'on peut imaginer et l'équipe Pixar relève tous les défis impossibles pour nous offrir ce spectacle plus orienté adulte qu'à l'accoutumée, sans rien perdre au change. Un classique instantané.
Akamaru (sur Allo-Ciné)

Hilarant, insolent, totalement subversif et à l'épreuve des vieux cons, "The Incredibles" est un film qui a le mérite de ne pas, surtout pas, caresser les mômes de son public dans le sens du poil : ici, des thématiques comme la violence, la mort, la dépression adolescente et la crise existentielle des plus grands sont constamment abordés, analysés, jusqu'au message final, facile au premier abord, mais subtilement et intelligemment transmis, derrière lequel le cinéaste laisse planer une auto-caricature ironique : la famille est plus forte que tout. Film à la gloire d'une société enfin unie sans tomber dans l'idéalisme soit facile, soit carrément hypocrite ; film à la gloire de la famille sans tomber dans la plus crapoteuse mièvrerie, film à la gloire de la liberté sans tomber dans le plus total anarchisme : "Les Indestructibles" est un film intelligent qui se retient constamment de verser dans le quelconque, le banal objet d'animation conservateur que tant de fois on nous livra. Il émerge avec grâce, dans cette exposition absolument jouissive d'une Amérique en proie à ses névroses, une noirceur démente et gracieuse.
B-Lyndon (sur Allo-Ciné)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Affiche

LES INDESTRUCTIBLES


LES INDESTRUCTIBLES




Haut