MARY POPPINS

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


J'INVENTE RIEN
P'tit bonheur
16 août. 2006

J'INVENTE RIEN
JE (ME) L'OFFRE !

JE (ME) L'OFFRE !

J'INVENTE RIEN
Paul n'a pas de but précis dans la vie, et Mathilde, qui subvient aux besoins de leur ménage, désespère qu'il s'en trouve un. Si ça continue comme ça, elle risque de le planter là. Alors Paul se dit qu'il va inventer un truc, ça lui fera un but, et il se met en tête de trouver une idée qui lui apportera gloire, argent et beauté sans trop se fatiguer et qui redonnera à Mathilde le goût de l'aimer. Et c'est ainsi qu'il invente la poignette, idée simple mais géniale...
Ce film est une petite bulle porté par un couple épatant !

Réalisateur

Michel Leclerc

Actrices et acteurs principaux

  • Kad Merad
  • Elsa Zylberstein
  • Claude Brasseur

Nationalité

France

Bande

Annonce



C'EST

VOTRE FILM BONHEUR


Un très joli film sans prétention sinon que de nous faire passer un moment fort agréable et qui y parvient. Une alchimie se dégage nettement de ce couple d'acteur parfait dans leur jeu, tantot comique tantot triste, mais toujours juste. Juste le fait de les voir à l'écran est réjouissant, la fraicheur et la pétillance d'Elsa Zylberstein trouvent un écho parfait dans le jeu naturellement comique de Kad. Une réussite !
Supremeleroy (sur Allo-Ciné)

Une comédie romantique drôle et sensible qui se baigne au milieu d’un torrent de films d’action et d’angoisse. Il arrive au bon moment. On peut enfin s’échapper librement pendant 1h28 et nager dans cette mer d’optimisme au cœur chaud. C’est un bon scénario avec de très bonnes répliques qui font souvent mouche. Ce couple, on y croit dès le début. Elsa Zylberstein, magnifique, forte et pleine d’humour et Kad Mérad, étonnant, touchant et amoureux. Les personnages de Paul et de Mathilde nous donnent plein d’espoir. L’espoir d’un branleur amoureux qui devient finalement un « héros » après avoir trouvé une idée simple et surtout une idée à laquelle il croit. L’espoir d’une femme amoureuse qui s’en va, lassée par le manque d’ambition de son mari, et qui revient finalement pour des raisons qui font la force d’un couple. - Quand il déprime, il parle à ses coquillettes. - Il a passé une journée à trier les pistaches ouvertes, des pistaches fermées. Toutes ces petites intentions nous rappellent avec le sourire le passage des aveux de Billy Crystal à Meg Ryan dans Quand Harry rencontre Sally. Il suffit d’en vouloir, il suffit d’y croire et Michel Leclerc nous le prouve simplement et tendrement. Allez vite le voir, juste pour revenir à l’essentiel de ce qu’est notre vie ; aimer.
Ndass7 (sur Allo-Ciné)

C'est compliqué de faire un film sur le couple, sur le bonheur, sur les petits riens qui font nos vies... Alors quand on essaye et qu'on réussit à m'émouvoir à travers des personnages qui sont pourtant loin de moi, on se dit qu'on est tous un peu pareils... Les mêmes envies, les mêmes tracas, les mêmes rêves... Et puis l'amour. Alors deux personnages qui s'aiment malgré tout, c'est comme une bulle. Ce film est une petite bulle porté par un couple épatant (Kad Mérad et Elsa Zylberstein). Ajoutez à ça quelques scènes vraiment très drôles (Ah Claude Brasseur vendant le couteau à air comprimé pour ouvrir les huitres), touchantes (joli moment de comédie musicale à la Demy quand Kad et Elsa vont peut-être se retrouver), décallées (Chesnais en inventeur parano-dépressif). Bravo pour un film comme on aimerait en voir un peu plus souvent!
happyfrog (sur Allo-Ciné)



Affiche

J'INVENTE RIEN


J'INVENTE RIEN




Haut