VICE-VERSA

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


TOY STORY 3
P'tit bonheur
14 juil. 2010

TOY STORY 3
JE (ME) L'OFFRE !

JE (ME) L'OFFRE !

TOY STORY 3
Les créateurs des très populaires films Toy Story ouvrent à nouveau le coffre à jouets et invitent les spectateurs à retrouver le monde délicieusement magique de Woody et Buzz au moment où Andy s'apprête à partir pour l'université. Délaissée, la plus célèbre bande de jouets se retrouve... à la crèche ! Les bambins déchaînés et leurs petits doigts capables de tout arracher sont une vraie menace pour nos amis ! Il devient urgent d'échafauder un plan pour leur échapper au plus vite. Quelques nouveaux venus vont se joindre à la Grande évasion, dont l'éternel séducteur et célibataire Ken, compagnon de Barbie, un hérisson comédien nommé Larosse, et un ours rose parfumé à la fraise appelé Lotso.
La nostalgie fait évidemment partie du film avec cette fin triste et belle à la fois, parfaite pour une trilogie parfaite. 

Réalisateur

Lee Unkrich

Actrices et acteurs principaux

  • Tom Hanks
  • Tim Allen
  • Don Rickles

Nationalité

USA

Bande

Annonce



C'EST

VOTRE FILM BONHEUR


J'avais environ 5 ans quand j'ai vu Toy Story 1 au cinéma. C'était mon premier film au cinéma, et j'en suis sorti complètement fasciné. Comment ne pas l'être ? Des jouets qui prennent vie et qui partent à l'aventure, quel gosse dans le monde n'en a jamais rêvé ? Donner une telle dimension de vivant à des objets qui sont finalement inanimés dans la réalité est une véritable idée de génie. C'était la meilleure manière d'exprimer l'attachement que peut avoir un gamin pour ses propres jouets ; leur donner une vie, une voix, des émotions et des sentiments.. Et de la même manière que j'ai grandi et mûri avec des jouets, j'ai également grandi et mûri avec les films de Toy Story. Et cette trilogie prend alors une importance bien au-delà de simples "films appréciés" : ils s'inscrivent dans mon propre passé, ma jeunesse, et cela leur confère à mes yeux une ampleur intime. La scène de fin restera sûrement pour moi une de celles qui m'aura le plus touché dans tous les films que j'ai pu voir dans ma vie.

WalterWood (sur Allo-Ciné)

Les jouets. La petite soeur. Le chien fidèle. Les roulades dans l'herbe. Les anniversaires avec les copains. L'enfance. Et le temps. Il passe, s'enfuit. Pour les hommes, et les jouets, tout est pareil. Tout s'écoule, s'évanouit. Ce qui était un film d'animation pour le jeune public avant tout se révèle être une splendide méditation sur les époques passées et la jeunesse écoulée, qui s'en va, pour ne revenir que dans les brefs souvenirs d'adultes et les vidéos prises par Maman, qui se demande "si le bouton rouge c'est pour dire que ça tourne ?". Avec ce film mature, simple, libre, beau, où toutes les émotions nous balayent le visage comme le vent balaye les feuilles tombées, Pixar se fait machine à rêves. Certes : on sourit. Tant de fois... On rit. On jubile. On s'amuse. Mais on pleure, surtout. Tant de fois, aussi. Car le film est sombre. Terriblement. Intensément. Il y a, parmi les thèmes abordés, l'acceptation des réalités de la vie, et de la mort. Du désespoir, de la colère, tout ce qui mène au mal.
.../...

.../...
Dans Toy Story 3, la mélancolie prend le pas, commande, et pourtant, paraît tellement discrète...Et puis, soudain, musique. Des ailes en plastoc pointée sur les cotés. Un chapeau de cow-boy posé sur le parquet d'une chambre. Et, le temps d'une scène poignante, les mains de ces jouets qui se serrent, comme nos coeurs, devant la mort qui fait face, tapis dans un gigantesque brasier, que tous affronteront, ensemble, jusqu'à la fin. Cette fin de film là, comme à la fois inclinée face au passé et tournée vers l'avenir, résonne comme un adieu à l'enfance, à ces rêves, ces images. Là, on s'imagine, pour les plus jeunes comme moi, de ce qu'il s'est passé il y a quinze ans, jour pour jour, quand le monde les découvrait, ces jouets. Les aimait. Aujourd'hui encore, quand on retrouve dans ce coffre sombre ce que l'on avait jamais vraiment oublié, le sentiment perdure. Et on se met à croire pas tout à fait à tort que l'enfance aussi.
B-Lyndon (sur Allo-Ciné)

Voilà trois ans que ce film est sorti, au grand bonheur de tous les fans de la saga... Et après trois ans et à peu près 183 visionnages et demi, je suis toujours aussi soufflée par ce film. Que d'intelligence, de créativité, de nouveauté et de renouveau! Même si Andy, Woody et Buzz ont vieillit (et nous aussi... ), il y a toujours ce petit quelque chose très enfantin qui nous donne envie de redevenir des gosses et de chanter "Je suis ton ami" en jouant au cowboy! Tous les nouveaux personnages sont dingues et viennent compléter ceux que nous connaissons depuis toujours, ce méchant sous la forme d'un ours rose qui sent la fraise, c'est génial, il n'y a pas d'autres mots... La nostalgie fait évidemment partie du film avec cette fin triste et belle à la fois, parfaite pour une trilogie parfaite.

Clémence D. (sur Allo-Ciné)

Un pur chef d'œuvre qui fait un bien fou !!! On est heureux de retrouver la bande à Woody dans de nouvelles aventures et rencontrer de nouveaux personnages... on rigole, on pleure, on est ému, on chante, on frissonne, on se souvient ... toutes les émotions y passent !!!!

Yogolate (sur Allo-Ciné)

 
 
 
 
 


Affiche

TOY STORY 3


TOY STORY 3




Haut