VICE-VERSA

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


HUGO CABRET
P'tit bonheur
14 déc. 2011

HUGO CABRET
JE (ME) L'OFFRE !

JE (ME) L'OFFRE !

Hugo
Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelin de douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu'un étrange automate dont il cherche la clé - en forme de coeur - qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n'est que le début de l'aventure...

Quand on aime le cinéma, comment ne pas adorer Hugo Cabret ?

Réalisateur

Martin Scorsese

Actrices et acteurs principaux

  • Ben Kingsley
  • Sacha Baron Cohen
  • Asa Butterfield

Nationalité

USA

Bande

Annonce



C'EST

VOTRE FILM BONHEUR


Scorsese aime le cinéma et nous le montre. Un film magnifique, porté par des acteurs talentueux en particulier Ben Kingsley troublant de ressemblance avec le vrai George Méliès, une histoire magnifique, simple mais tellement captivante et émouvante que l'on retombe littéralement en enfance : il y avait longtemps que je n'avais pas ressenti ça ! Une ode au cinéma des années 20 avec les premiers effets spéciaux, les premières couleurs et surtout le vrai amour du cinéma. Un pur bijou que nous taille Scorsese au fil de son histoire qu'il nous conte à merveille, une véritable déclaration d'amour au cinéma et c'est sans nul doute un des meilleurs films de Scorsese. Mon Dieu que ça fait du bien ce genre de film ! N'ayons pas peur des superlatifs : un pur chef d’œuvre.
Le Christ Cosmique (sur Allo-Ciné)

Quand on aime certains films du cinéma actuel, encore beaucoup plus tous ceux du cinéma des années 50 et presque autant la centaine de films muets que l’on peut encore trouver, comment ne pas adorer Hugo Cabret? Quand en plus on aime la poésie, que celle ci est si rare au cinéma, comment ne pas remercier chaleureusement Scorsese pour ce cadeau somptueux? Aucun cinéphile ne devant ignorer le rôle joué par Meliés, le véritable inventeur du cinéma en tant que distraction par le rêve, ce film ne peut recevoir que des louanges. Seuls les consommateurs de sensations y perdront leurs temps. .../...


 
.../... A la seconde vision, ce petit bijou est encore plus émouvant puisque les connaissances antérieures procurent une émotion plus grande. Lorsque l’on pleure au cinéma, il faut préparer un mouchoir, l’histoire des petits orphelins des années 30 est déjà bien triste à elle seule. Outre son scénario, Hugo Cabret est un somptueux livre d’images que Meliés aurait forcement adoré.Que n’aurait-il pas crée avec les nouvelles techniques de synthése? Tout ce qui touche les mécanismes horlogers est admirable, seuls les zooms accélérés qui se terminent sur des gros plans ainsi que les poursuites sont un peu lourds; Scorsese n’a pu se retenir de céder à la mode du moment.
.../... Il n’y a pour ainsi dire aucune grave erreur historique (papa Georges a vraiment assisté à la première projection cinématographique publique), les détails inventés sont sans préjudices sur l'esprit et rendent hommage au cinéma et au livre; Seul la paternité de l’automate aurait due revenir à Robert Houdin. C’est un film à part qui doit faire partie intégrante de toute vidéothèque familiale afin de le montrer aux enfants de l’âge d’Hugo et d’Isabelle.
TTNOUGAT (sur Allo-Ciné)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Affiche

HUGO CABRET


HUGO CABRET




Haut