CINEMA PARADISO

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


VICE-VERSA
FILM BONHEUR INCONTOURNABLE
17 juin 2015

VICE-VERSA
JE (ME) L'OFFRE !

JE (ME) L'OFFRE !

Amazon
iTunes
Inside Out
Grandir n’est pas de tout repos, et la petite Riley ne fait pas exception à la règle. À cause du travail de son père, elle vient de quitter le Midwest et la vie qu’elle a toujours connue pour emménager avec sa famille à San Francisco. Comme nous tous, Riley est guidée par ses émotions – la Joie, la Peur, la Colère, le Dégoût, et la Tristesse. Ces émotions vivent au Quartier Général, le centre de contrôle de l’esprit de Riley, et l’aident et la conseillent dans sa vie quotidienne. Tandis que Riley et ses émotions luttent pour se faire à leur nouvelle existence à San Francisco, le chaos s’empare du Quartier Général. Si la Joie, l’émotion dominante de Riley, tente de rester positive, les différentes émotions entrent en conflit pour définir la meilleure manière de s’en sortir quand on se retrouve brusquement dans une nouvelle ville, une nouvelle école et une nouvelle maison.
L'Hymne à la Joie du Cinéma !

Réalisateur

Pete Docter

Actrices et acteurs principaux

Amy Poehler,
Bill Hader
Mindy Kaling

Nationalité

USA

Bande

Annonce



C'EST

VOTRE FILM BONHEUR


"Vice Versa" est une plongée inimaginable et sans fond dans le cerveau d'une "petite fille" de 11 ans, période de recherche identitaire compliquée en perspective ! Arriver à tenir ce pari incroyable avec autant de facilité et de réussite tient du génie ! Tout est brillant, drôle, triste et en même temps tellement superbement imagé que l'on entre dans cet univers cérébral avec un grand plaisir, une réelle curiosité tant on va de surprise en surprise, de rebondissement en rebondissement... Les adultes ou adolescents seront les premiers à tout saisir et encore, mais curieusement ce qui est à souligner, c'est que même les jeunes enfants en auront aussi une représentation à leur niveau car rien qu'à les écouter pendant et après le film, leurs petites remarques font complètement écho à cette démonstration ambitieuse et néanmoins mise à leur portée. Mais ce qui reste appréciable, c'est tout ce qu'on pourra dire ensuite quand la mauvaise humeur ou la colère pointeront leur nez chez nos petits bouts de chou ! 

Car oui, même si tout est schématisé et imagé avec beaucoup de poésie, on nage dans les neurosciences en plein, l'étude du cerveau étant menée avec les termes adéquats comme la différence entre la mémoire à court terme celle a long terme, et le processus en place entre les deux. Pour décrire tout cela, Pete Docter regorge de procédés bluffants de justesse aux allures de joyeux bonbons aux couleurs acidulées un peu vintage sur les bords, telles ces îles de l'honnêteté ou de la bêtise, jusqu'à celle de la famille pleines de symboles uniques en soi ! Et on voyage parmi ces souvenirs qui eux mêmes sous la forme de boules lumineuses, nous emmènent dans les entrelacs de l'imaginaire ou tout autre domaine de nos méninges grâce à ces petits personnages tellement sympathiques, réels et si personnalisés avec des répliques aux petits oignons, qu'ils en deviennent émouvants et attachants dans leurs efforts à redresser la situation tant Riley broie du noir suite à ce déménagement à San Francisco, ville déshumanisée, où elle croit avoir tout perdu... Et là chapeau ! Tous les mécanismes s'enclenchent les uns après les autres, et en toute logique. On comprend alors le comportement de Riley, quand la catastrophe que vivent Colère, Peur, Dégoût et la pauvre Tristesse, prend de l'ampleur, et ce malgré l'entrain de Joie et son courage sans limite à reprendre le contrôle des commandes dans les situations qui virent carrément au tragique !  

Le parallèle est alors très bien mis en place et on reste subjugué de tout percevoir avec autant de fraîcheur et de spontanéité, jusqu'à toute cette subtilité insoupçonnée et abordée entre Joie et Tristesse où chacune a une part à jouer, quitte à inverser les rôles alors que tout le contraire était attendu en apparence ! Franchement épatant, merveilleux et surtout passionnant de la part des studios Pixar ! Un voyage au centre du cerveau, pays du ressenti, de l'émotion, des rêves et des souvenirs comme jamais on n'aurait espéré à ce niveau... Un petit régal très enrichissant à découvrir pour tous !
benoitG80 (sur Allo-Ciné)

"Vice Versa" est un film qui plonge son spectateur dans l'introspection, ce qui n'est pas si courant. Non en abusant des clichés et de cette fameuse morale américaine chère à Disney (travail, famille, patrie... ou peu s'en faut...), mais à travers un regard lucide sur ce qui nous a "fait" et ce que nous avons perdu en chemin. Dans "Vice Versa", l'optimisme s'avère moins fécond que la tristesse, et la mélancolie est érigée en véritable Art. D'où les larmes abondantes que provoque le film, plusieurs heures même après son visionnage, sans même avoir recourt aux ressorts habituels du mélodrame. On pourra ajouter qu'on rit beaucoup aussi, que l'animation a cette perfection qui caractérise la "maison", que nombre de scènes sont d'une beauté terrible (l'effondrement des "îles", ou l'abysse aux souvenirs perdus). Pete Docter et la petite bande à Lasseter ont fait une fois de plus naître en nous : quelque chose comme "une foi d'enfant en la fin de l'enfance", pour citer ce bon vieux Hammill... Oui, Pixar est de retour, et attention, c'est un séisme !
EricDebarnot (sur Allo-Ciné)

 « Vice-Versa » est une pure merveille d'animation ! J'en suis encore bouleversée, ce film n'a aucun défaut. Le scénario est d'une grande originalité : l'interprétation de nos émotions et agissements par le biais de petits personnages qui contrôlent notre cerveau. C'est une bonne manière de nous illustrer le passage à l'adolescence ou bien le déménagement, comme dans cette histoire. Tout a été pensé et réfléchi : le pays de l'imagination, les rêves, les souvenirs à long terme, ceux qui s'effacent, la mémoire centrale... Tant d'idées qui ont formé l'histoire de ce film. Restez dans la salle quand le générique commence, car après avoir versé votre larme, vous allez vous taper un gros fou rire ! Pixar revient au top de sa forme et nous fait une fois de plus rêver, bravo, bravo et encore bravo.
alice025 (sur Allo-Ciné)

Imaginaire bouillonnant, scénario complexe et beaucoup d'émotions sont au rendez-vous pour au final faire de ce film un des classiques instantanés du studio aux côtés de "WALL-E" ou "Ratatouille", le réalisateur traitant son thème à la perfection avec beaucoup d'humour et de sincérité. Visuellement éblouissant, passionnant de la première à la dernière minute, des personnages absolument hilarants et géniaux (je parle surtout des émotions personnifiées), et un final magnifique où le réalisateur nous livre une morale atypique dans le cinéma américain : le bonheur, ça passe par tout un tas d'émotions, y compris la tristesse. Bref, un film merveilleux !!
DanielOceanAndCo (sur Allo-Ciné)

Attention cet avis n'est peut être pas objectif, mais ce film m'a fasciné ! Déjà le principe de voir les émotions dans la tête, j'étais fan et j'attendais avec impatience ce nouveau Pixar. Je suis resté touché par cette histoire de petite fille passant de l'enfance a la pré adolescence au point de chialer 5 fois pendant le film et cela même en l'ayant revu la 2ème fois. Ça prend au coeur, aux tripes, si peu qu'on ait encore son âme d'enfant qui erre dans la tête... Et c'est drôle. Et bien trouvé. Le scénario et le principes des souvenirs est génial, c'est beau a l'écran et c'est un régal pour les yeux. Voilà. Le meilleur Pixar a mon goût...
Tony Ted Mosby D. (sur Allo-Ciné)

Ce film est juste un chef-d'œuvre parmi les chef-d'œuvre ! Les mots me manque pour décrire cette merveille, mais je vais essayer...^^°.Les graphismes, pas besoin d'en parler, ils sont nickel; l'originalité ? Je n'y aurais jamais pensé moi même, alors que j'ai très souvent des idées de fous ! Sérieusement, l'idée est géniale et donne à ce film énormément de profondeur (normal, ça se passe dans la tête des gens): beaucoup d'émotion (pas uniquement celles du film, aussi celle qu'il provoque XD), une beauté sans égale, de beaucoup d'humour, du chagrin et on en ressort radieux ! (c'était mon cas en tout cas ^W^) A voir et à revoir encore !
Shannon.D (sur Allo-Ciné)

Le propos sur l'importance de l'enfance, des souvenirs, et du rôle que jouent les émotions au fil de notre évolution est diablement intelligent et pertinent, et le film ne cesse de titiller nos propres émotions avec des passages à vous fendre le coeur, ou une avalanche de gags qui font mouche (Peur est excellent pour amuser la galerie !) L'aventure est de mise, avec une multitude d'environnements différents, de situations étranges et un rythme très convaincant. On se laisse emporter avec bonheur dans ce monde fourmillant et riche en trouvailles, avec des allégories très malines. On sent que Pixar a travaillé de bon coeur pour nous fournir un long-métrage d'animation tout simplement génial, au premier sens du terme. Adultes et enfants y trouveront leur compte à coup sûr. Foncez !
Louis T. (sur Allo-Ciné)

Totalement bluffée et émerveillée par ce film d'animation où Pete Docter est au sommet de son art. Drôle, virtuose et tout en subtilité, Vice Versa nous en donne plein la vue et les oreilles sans aucune baisse de rythme. J'irais même jusqu'à dire que rarement le passage de l'enfance à l'adolescence n'avait été aussi bien très traité, avec autant de finesse et d'émotion réunies. Ayant vu le film en version française, il est aussi à noter que les voix doublant les différents personnages "émotions" sont excellentes. A voir absolument sur grand écran (toutefois, je le déconseillerais peut-être aux plus petits en raison de dialogues et de situations difficilement compréhensibles pour eux).
Pauline_R (sur Allo-Ciné)

Bon ben voilà, qu'est-ce que tu veux faire contre ça ! Car franchement, quel tourbillon au début, quand on prend conscience du concept développé, quand ce concept nous faire mourir de rire ou nous rend infiniment triste. Les piliers de son cerveau, les personnages émotions, les conséquences dans la vie quotidienne et à long terme, tout cela est juste parfaitement travaillé, a des impacts sur le scénario, ce n'est pas seulement un gadget pour pondre un banal film d'aventure. Mais ce qui m'a le plus marqué c'est l'humour du film. Ma salle était très réceptive mais même sans ça, je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un grand sourire tout le long et de répéter toutes les 5 minutes que c'était génial. A voir absolument !
Loskof (sur Allo-Ciné)

Une fois de plus, on est scotché par le potentiel créatif du scénariste de Toy Story 1 et 2. Un vrai Disney plein de bons sentiments, un pur Pixar toujours aussi original, avec des scènes carrément hilarantes, comme quand les Émotions des parents s’en mêlent ! La présence d’un bouton Adolescence sur le tableau de bord commandé par l’infatigable Joie nous laisse espérer une suite à ce petit bijou d’animation, et on a juste envie de crier : « ENCORE » !
Bulles de Culture (sur Allo-Ciné)


Notre

Point de vue



Il est des moments vécus dans la vie de tout cinéphile qui doivent être marqués d'une pierre blanche. La première projection de "Inside Out" (Vice Versa), à Cannes, fait partie de ceux-là !

A la sortie de la salle, pas facile de restructurer ses pensées mais d'ores et déjà vous habite la certitude d'avoir assisté à la toute première représentation mondiale de ce qu'il est convenu d'appeler un chef d'œuvre dont l'inventivité va éblouir, séduire, faire réfléchir des générations et des générations de spectateurs !

  La suite dans notre lettre

Affiche

VICE-VERSA


VICE-VERSA




Haut