LA RUEE VERS L'OR

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


La Charte des Films Bonheur

Bien qu'il soit impossible de définir l'alchimie d'un Film Bonheur..., il est toutefois passionnant d'essayer d'analyser quelles sont les caractéristiques qui les rapprochent.

Nous en avons dénombré quatre !

Quatre "grands fleuves" distincts, quatre "briques" de base, plus une caractéristique "globale" qui lie le tout.

Il s'agit de l'émotion, de l'humour, de l'inattendu, du rythme et par dessus eux, en liaison transversale et globale, du sens de l'humain en forme de happy end
Nous allons examiner ces points en détails, voir ce qui fait leur force, voir aussi leurs limites et leurs faiblesses et voir enfin comment, combinés,  ils produisent d'une manière quasi alchimique, des Films Bonheur.

L'émotion

C'est naturellement, humainement, évidemment la première brique de base d'un Film Bonheur.

Un Film Bonheur ne peut pas être un film sans émotion.
C'est ce qui va donner à ses autres qualités (humour et rythme) une générosité,
une épaisseur qui va faire que le film sortira de la simple pochade, de la parodie ou du film d'action lambda
pour se mettre en perspective, prendre une force différente et s'élever au-dessus du lot.

Mais... attention aux excès ! Un Film Bonheur n'est pas non plus un film TROP émouvant. 
Ni mélodrame, ni mièvrerie sirupeuse ne sont les bienvenus

L'émotion doit être posée par petites touches et posséder une dimension humaine et simple.

L'humour

C''est le deuxième élément crucial d'un Film Bonheur.
"Une journée où l'on n'a pas ri est une journée perdue" a dit le philosophe.

Dans un Film Bonheur cet humour peut naître de tout, des situations, des dialogues, du jeu des acteurs mais, 
(et c'est là que les films Bonheur se distinguent des simples comédies) c'est un humour à dimension humaine.

C'est un humour dont "on sent" en filigrane qu'il a quelque chose en plus.

On ne rit pas "bêtement" dans un Film Bonheur.
On y rit parce que cela déclenche quelque chose de fort et de drôle en même temps au plus profond de nous.

Donc oui un Film Bonheur est le plus souvent drôle, ou comporte en tous cas de beaux moments d'humour, 
mais ce n'est pas "forcément une comédie"... comme toutes les comédies ne sont pas "forcément des Films Bonheur"...

Il faut quand même se rendre à l'évidence, c'est le genre dominant de la famille !

L'inattendu

Difficile de résumer d'un mot cette part de folie faite d'absurde, de fantastique, d'irrationnel,
ces situations - mot à mot - extra-ordinaires que doit absolument intégrer tout Film Bonheur qui se respecte.

Un zeste de "quatrième dimension" doit être présent dans un Film Bonheur, mais bien évidemment
pas forcément sous la forme de fantômes ou d'extra terrestres !

Du petit gag à l'énorme machinerie, il faut une part de bizarre, de "pas normal", pour faire pétiller ce plaisir jubilatoire tellement propre au cinéma.

En dans ce domaine, il n'y a pas de limites tracées !

Le spectateur est prêt à tout avaler pourvu que ce soit "plausible" 
dans le contexte du film... qui, lui bien sûr, peut être complètement fou !

Le rythme

Il est es-sen-tiel !

Bien trop de films, sous couvert de recherche de style, privilégient de lentes expositions
et des scènes interminables.

A contrario, dans son montage, ses dialogues, sa musique, un Film Bonheur fait sentir ses vibrations. 
On doit sentir que, conjugant l'histoire, l'émotion et l'humour, le film avance avec une réelle vibration interne.

Mais là encore attention aux excès et aux dérapages incontrôlés. Rythme ne veut pas dire "speed" forcené.
Et ce n'est pas parce qu'il y a une course poursuite à fond la caisse, suivie d'une bagarre, suivie etc...
que l'on est en présence d'un Film Bonheur.

De la chamade à l'apaisement en passant par toutes les nuances du sens et de l'émotion...
Un Film Bonheur est fait du rythme des battements du coeur.
Ça doit pulser vite... et bien !

Et comme avec le coeur... le rythme doit savoir... changer de rythme !

Et l'humain

Avec ses immenses qualités et ses petits travers c'est L'HUMAIN qui lie ces briques entre elles.

C'est cela qui fait que ces films ont une grande valeur. 
C'est cela qui fait que leur côté léger, loufoque, tendre, débridé, excité, émouvant "se met en perspective" et acquiert toute sa force.

C'est cela qui fait que, dès le générique de fin, on a envie d''applaudir, d'embrasser son voisin ou sa voisine et de se lever en esquissant un pas de danse.

C'est cela qui fait que ces films nous font du bien et nous rendent heureux.



Haut