PRINCESS BRIDE

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


DECEMBRE 2016

 

 
Amies, Amis des Films Bonheur,
Bonjour !


Pour le cinéma, 2016 a été une année "en dents de scie" comme l'on dit… Avec des hauts et des bas. Les hauts ce sont les entrées en salles. Elles n'ont jamais été aussi nombreuses. Les bas, ce sont les déceptions autour des films les plus attendus ! Elles n'ont jamais été aussi nombreuses, elles aussi…

Deux choses nous ont quand même étonnés :

> Le fait que, lorsqu'un film est très attendu, même s'il se fait démolir par la quasi-totalité des spectateurs l'ayant vu et qui hurlent à la fumisterie sur les réseaux sociaux, ce film va quand même engranger un nombre d'entrées conséquent.
Nous pensons, entre autres, à Brice 3, Les Visiteurs 3, Camping 3.... (Trois points de suspension...)

Nous avons rarement vu d'aussi mauvaises réactions de la part du public dés leurs sorties ; or ces films ont cependant "cartonné" en nombre d'entrées. Il semble bien se confirmer que, lorsque l'excitation est lancée, rien ne puisse arrêter la ruée des spectateurs vers les salles.

Alors, instinct grégaire ou au contraire affirmation d'indépendance de son goût avec une réflexion du style... "les autres n'ont rien compris, je vais allez voir MOI !" ? En tous cas, le marketing cinéma a encore de beaux jours devant lui pour tenter de répondre à cette insondable interrogation.


> L'autre étonnement, ce sont les films d'animation. Adèle Haenel déclarait d'une manière charmante dans une interview récente : "Le cinéma d'animation me touche beaucoup. On pleure et on rit beaucoup plus que dans les fictions classiques. C'est du reste assez vexant pour un acteur."

Nous avons été surpris par la quantité et la qualité globale des films d'animation de cette année. Même des films a priori très légers comme Les Trolls ou l'Âge de Glace 5 se sont débrouillés pour être divertissants sur la forme et intelligents sur le fond.


Quant à "Zootopie" chez les Américains et "Ballerina" chez les Français+Canadiens, ce sont de pures merveilles, que l'on ne se lassera pas de voir et de revoir encore et encore, tant ils délivrent de beaux sujets de réflexions et de beaux messages sur l'humaine condition, le droit à la différence, la volonté, le courage, la passion.

Nous vous souhaitons à toutes et à tous de belles fêtes de fin d'année et vous donnons rendez-vous l'année prochaine !

 
Amitié
Jean-Claude Guerrero
Fondateur de www.filmsbonheur.com et Président de
l'Association du Festival des Films Bonheur

La lettre de Décembre

une année
"en dents de scie"

Alors bon voilà,  l'année touche à sa fin… et ô surprise, quatre films d'animation font partie de nos élus 2016 !
 
Deux P'tits Bonheurs ("Les Trolls" et "L'Âge de Glace 5") et deux Grands Films Bonheur : ("Zootopie" et "Ballerina").
 
Quatre sur les neufs films distingués pour toute l'année ! C'est franchement étonnant.
 

Pour parler comme les analystes :-), soit c'est conjoncturel (et ça ne se reproduira pas de sitôt), soit c'est structurel (et ça indique un changement profond dans le cinéma).
 

Comme l'a souligné la spirituelle Adèle Haenel à propos des films d'animation : "On pleure et on rit beaucoup plus que dans les fictions classiques.".
 
A quoi il faut ajouter que, en plus de susciter ces émotions de base, (propres à toute représentation théâtrale et cinématographique), les films d'animation ont su developper au fil des ans le talent de nous faire réfléchir sur nous-mêmes et sur le monde et parviennent à faire passer des messages intelligents et pointus sous couvert de divertissement. Très fort donc.
 
Une interrogation toutefois : est-ce une montée en puissance des films d'animation ou une baisse de régime des films "live" ? On peut se poser la question tant est lourd le nombre de "films attendus" cette année qui nous ont laissés sur notre faim. Sommes-nous devenus plus difficiles ou bien y-a-t-il une réelle perte d'inventivité ? 

Plus surprenant encore, ces ratages ont rassemblé beaucoup beaucoup de spectateurs malgré des critiques assassines de la part des médias… mais aussi du public lui-même au sortir des salles ?!
 
A côté de "Zootopie" et de "Ballerina", nous avons décerné notre  3ème label de Grand Film Bonheur à une œuvre forte, rare et belle, et qui interpelle notre intelligence comme notre sensibilité : "Captain Fantastic".
 
Parmi les 9 films choisis pour 2016, l'un a fait 55 000 entrées (et son distributeur était ravi) et un autre près de 5 000 000 d'entrées (et son distributeur n'était pas totalement satisfait...). Un autre est un documentaire tourné avec une caméra, un autre encore un blockbuster ayant mobilisé une armée…
 
Comme nous le déclarons à la Une de notre site : de la grosse machine hollywoodienne à la production locale intimiste, le Film Bonheur ne se "calibre pas" en terme de moyens financiers. Il sait se nicher partout où la complicité entre l'auteur, le réalisateur, le producteur et les acteurs s'est accomplie.

Les Films Bonheur ont ceci de particulier de savoir ne s'enfermer dans aucun genre restrictif. On y rit, on s'y moque, on y est ému, on y réfléchit, on y vibre... Et on en ressort en y ayant toujours gagné quelque chose.... à chaque fois !
 
Voici donc nos héros de cette "année particulière" :
 
FILMS BONHEUR
ZOOTOPIE, CAPTAIN FANTASTIC, BALLERINA

P'tits Bonheurs
Mon maître d'école, Heidi, La passion d'Augustine, Le livre de la jungle (live), L'Âge de Glace/Les lois de l'Univers, Les Trolls.

     

Post-Scriptum : Pour être tout à fait juste, il nous reste 4 films à voir avant la fin de l'année qui peuvent encore prétendre à l'un de nos deux labels. Alors …?
  • A FOND, brillant French mix de Little Miss-Sunshine et de Speed... ou... ersatz hystérique et bruyant d'un film course-poursuite fauché… ?
  • BEAUTE CACHEE, film émouvant sur le rôle de l'amitié dans la résilience... ou... drame psychologique caricatural et plombant… ?
  • NORM, film d'animation funny à double lecture enfants-adultes... ou... plagiat éhonté d'un Pixar movie ou autres Minions… ?
  • PERE FILS THERAPIE, comédie émouvante et drôle sur les rapports père-fils... ou... pince-fesse franchouillard et ras des pâquerettes… ?
Dans les meilleurs des cas... (et seulement dans ces cas là) on vous en reparle sur notre page Facebook et dans notre prochaine lettre. 
 

Qui nous suit ?

Notre Page Facebook grandit chaque jour un peu plus ! Elle vient de dépasser les 142 000 fans qui comptent eux-mêmes un peu plus de 20 millions d'ami(e)s ! Ce sont, à 95 %,des adolescent(e)s et de jeunes adultes (13-24 ans). Avec une légère majorité féminine (54 %). Par ailleurs, cette lettre est envoyée personnellement à 4218 personnes. En majorité des professionnels de l'audiovisuel et des médias (dont 1000 journalistes et 1000 exploitants), plus les membres de notre club.


Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


 

< Toutes les lettres >

Haut