LA VIE EST BELLE

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


DECEMBRE 2015




Amies, Amis des Films Bonheur,
Bonjour !

Une foule de journalistes du monde entier s'est déplacée la semaine dernière à Los Angeles pour découvrir en avant-première mondiale le nouveau volet de Star Wars VII et interviewer J.J. Abrams, son réalisateur ainsi que Kathleen Kennedy, sa célèbre productrice… mais au dernier moment, il n'y a PAS eu de projection du film !

A la conférence de presse, J.J. Abrams a déclaré : "Nous nous excusons de ne pas vous avoir montré le film, mais la raison pour laquelle nous avons agi ainsi, c'est dans l'intérêt des spectateurs"

Et Kathleen Kennedy d'ajouter : «Ce que les spectateurs de Star Wars VII veulent avant tout, c'est que ce nouveau film les surprenne ! De nos jours, avec les réseaux sociaux, on n'est plus surpris par rien. On sait tout à l'avance….

Attention, là ça devient TR
ÈS intéressant :

…"C'est pour ça que nous avons conçu des bandes-annonces qui donnent envie, tout en cachant l'essentiel du film. Les moments les plus importants restent à découvrir."

Des bandes-annonces qui donnent envie, tout en cachant l'essentiel du film… Les moments les plus importants restent à découvrir… mais ne sont-ce pas quasiment les mêmes mots que nous écrivions dans notre édito le mois dernier ?!

Ménager le suspense ! Ne pas tout donner à voir dans la bande-annonce, aguicher, donner envie ! C'est exactement ce que nous prônons.

Et notre chère Kathleen d'enfoncer le clou : "Le plus drôle, c'est que tout le monde finit par reconnaître que nous avons eu raison de ne pas montrer le film pour ménager la surprise."

Pour nous la surprise est la première des émotions. Et très heureusement la bande-annonce de "JOY" ne révèle RIEN de ce qui vous attend vraiment. Et nous non plus… on ne lâchera rien !

Bonne projection

 
Amitié
 
Jean-Claude Guerrero
Fondateur de www.filmsbonheur.com et Président de
l'Association du Festival des Films Bonheur

La lettre de Joy

Ne
lâchez
rien

C'est une première, je suis tombé amoureux de ce film en un peu moins d'une minute !

Sur tout l'écran, une image 
en noir et blanc tout droit sortie d'une antique TV montre des acteurs jouer outrageusement mal une scène d'un feuilleton ringard des années 60.

Et tandis qu'on commence à se prendre au jeu de cette scène hors du temps, les rires fusent dans la salle qui accompagnent votre bonheur d'être précisément là et à cet instant-là.

Vous êtes venu en trainant un peu les pieds voir "les aventures d'une fille qui va faire fortune en inventant un balai…" et vous vous retrouvez devant de l'inattendu pur et dur qui vous embarque d'un coup d'un seul en faisant s'afficher d'emblée un grand sourire sur votre visage et naître des tonnes de points d'interrogation dans votre tête !

C'est bon les points d'interrogation quand commence un film. Ça laisse présager le meilleur.

Mais présager ne veut pas dire assurer, et le plaisir du suspense se double alors d'une petite angoisse légitime en arrière-plan : est-ce que ça va continuer ou retomber comme un soufflé ?

Et bien là, ça continue ! Ô combien !

Qu'est-ce que ça fait du bien de voir "Un Bon Film" ! Et qui plus est, un Film Bonheur ! Car, autant le dire tout de suite, celui-ci en est un, et un grand !

Bourré de surprises, que nous nous interdisons évidemment de dévoiler mais que vous n'aurez de cesse de partager avec vos ami(e)s, c'est un grand huit de sentiments qui vous fera passer par la colère, la peur, la tristesse et bien sûr la joie.

Sorte de Cendrillon des temps modernes, Joy est, dans la vie, l'incarnation réelle de Joy/Joie de Vice-Versa !

Ici, nous sommes passés de l'autre côté du miroir, nous sommes sortis du monde imaginaire et nous affrontons les réalités. Et raconté, joué et filmé comme c'est fait, ça secoue encore plus et ça enthousiasme d'autant !

En sortant de la salle, les scènes joyeuses vous donneront envie de danser. Mais les scènes où Joy se bat contre l'indifférence, la critique, le vol, le sarcasme, l'égoïsme, vous électriseront carrément.

Une à une, ses victoires deviendront les vôtres, vous donneront la pêche, vous insufleront le courage d'affronter votre propre adversité et vos propres misérables galères "in real life" !

Si elle a pu le faire, y'a pas de raison que je n'y arrive pas !

Fait d'émotion, d'humour, d'inattendu, de rythme et par-dessus tout d'une fantastique dose d'humanité, ce P'tit Bonheur, inspiré de faits réels, est la meilleure chose qui puisse vous arriver, et nous arriver à tous, pour commencer l'année nouvelle et repartir d'un bon pied.

PS : Il va sans dire mais c'est encore mieux en le disant : Jennifer Lawrence est à tomber raide de force, de fragilité, d'évidence ! C'est franchement impressionnant ! Robert De Niro, quant à lui, est parfaitement odieux,  Bradley Cooper, parfaitement cynique, et tous les deux, parfaitement géniaux.

 
Sortie nationale le 30 Décembre
 

Qui nous suit ?

Notre Page Facebook grandit chaque jour un peu plus ! Elle vient de dépasser les 125 000 fans qui comptent eux-mêmes un peu plus de 17 millions d'ami(e)s ! Ce sont, à 95 %,des adolescent(e)s et de jeunes adultes (13-24 ans). Avec une légère majorité féminine (54 %).

Par ailleurs, cette lettre est envoyée personnellement à 3396 personnes. En majorité des professionnels de l'audiovisuel et des médias.

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


 

< Toutes les lettres >

Haut