CHANTONS SOUS LA PLUIE

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


SEPTEMBRE 2009


 

Amies, Amis des Films Bonheur,
Bonjour !

Un 4ème film, pour l'année 2009, vient de faire son entrée dans "L'INTEGRALE" ! Et pour la première fois , nous avons deux Films Bonheur en même temps à l'affiche : En effet "LA HAUT" triomphe en ce moment même sur les écrans tandis que vient de sortir, pile poil pour la rentrée.cette petite perle.

Chaque jour nous continuons à peaufiner L'INTEGRALE. Suite à vos recommandations et. à de multiples (re)visionnages, nous avons récemment intégré les oeuvres suivantes au Panthéon des Films Bonheur : 
- JOUE-LA COMME BECKHAM de Gurinder Chadha
- EFFROYABLES JARDINS de Jean Becker
- MARY A TOUT PRIX de Peter et Bobby Farelli
- LE LIVRE DE LA JUNGLE de Walt Disney

Ils sont tous disponibles en DVD aussi n'hésitez pas à les rechercher pour les voir ou les (re)voir ! Jubilation assurée ! Pensez à aller vous promener sur le site (www.filmsbonheur.com) et à nous écrire sur vos "films bonheur", nouveaux ou anciens...

Bonnes séances. et
Bonne rentrée !
Amitié
Jean-Claude Guerrero
Fondateur de www.filmsbonheur.com et Président de
l'Association du Festival des Films Bonheur

La lettre de la rentrée

Neuilly sa mère !

De Gabriel Julien-Laferrière
Avec Samy Seghir, Jérémy Denisty, Rachida Brakni  


On risque de vous dire que ce film est "sympa", ou "gentil", ou "mignon". N'en croyez-rien !

En tous cas ne vous arrêtez-pas à ça.

Car en plus de contenir effectivement quelques moments très sympas (et pourquoi s'en plaindre.), ce film est va bien plus loin que ça.

C'est une comédie sociale décapante, ponctuée d'une foule de répliques irrésistiblement méchantes dont certaines sont déjà cultes ("Je suis un balladur."), de crises de nerfs carrossées façon crises de rire, de conflits de génération/culture agissant comme autant de décrispations de l'air ambiant actuel, de moqueries bien pensées sur l'ambition, l'éducation, la politique, les relations inter-raciales !

Djamel Bensalah, son producteur, qui avait réalisé "Le ciel, les oiseaux et ta mère" tient visiblement à faire passer au fil de ses films (pas tous réussis) des messages de tolérance et de réconciliation entre les communautés.

C'est une excellente chose et c'est encore mieux quand le message est, comme ici, bien écrit, bien réalisé et remarquablement interprété.

Ce film est jubilatoire, à la fois humain, piquant, tendre, caustique, rythmé et très très drôle.

Nous, on a parié qu'il allait faire un gros carton et rester dans les mémoires !

Car il n'est pas seulement. "sympa".


Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


 

< Toutes les lettres >

Haut