CINEMA PARADISO

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


JANVIER 2013


 


Amies, Amis des Films Bonheur,
Bonjour !
 

C'est étonnant, en ce début d'année, combien le mot "amour" est utilisé dans plusieurs titres de films (Amour, Paradis amour, Une histoire d'amour…) qui parlent de la décrépitude, de la mort, et puis aussi de perversion sexuelle et de sadomasochisme…

Heureusement que les Films Bonheur sont là pour redonner ses vraies couleurs à ce sentiment unique ! C'est-à-dire à cet attachement intense qui lie deux êtres, basé à la fois sur la tendresse et l'attirance physique ! C'est-à-dire à cette affection, ce dévouement merveilleux qui lie les membres d'une même famille !

C'est au nom de cet amour que le père de Nemo va entreprendre son long et dangereux voyage pour retrouver son enfant ; c'est au nom de cet amour que la fragile Dory l'aidera et, après elle, tous les poissons de la mer… Les créateurs de Pixar l'ont bien compris qui ont fait d'un "simple dessin animé" un hymne à l'amour universel.

Bref, l'amour dans les Films Bonheur, il est juste comme il doit être : beau, triomphant, magique !

Bonne et Heureuse Année 2013, pleine de cet amour là !


Amitié,

Jean-Claude Guerrero
Fondateur de www.filmsbonheur.com et Président de
l'Association du Festival des Films Bonheur

Qui nous suit ?


Le 4 Janvier 2011, nous lancions notre page Facebook. Le 4 Janvier 2012, nous fêtions nos premiers 2000 fans ! Aujourd'hui, 4 Janvier 2013, au rythme de 100 nouveaux par jour, notre page Facebook vient de dépasser les 37 000 fans... qui comptent eux-mêmes un peu plus de 5,5 millions d'ami(e)s ! Ce sont, à 95 %, des adolescent(e)s et de jeunes adultes (13-24 ans). Avec une légère majorité féminine, 55 %. Par ailleurs, cette lettre est envoyée personnellement à 2 300 personnes. En majorité des professionnels de l'audiovisuel et des médias.

La lettre de Nemo

jubilatoire !

A intervalles réguliers, nous re-visionnons, on pourrait dire "nous re-goûtons", d'anciens Films Bonheur afin de voir s'ils ont "bien vieilli", comme on le fait avec les grands Armagnacs élevés en fûts de chêne.
 
"Le Monde de Nemo" ayant près de 10 ans d'âge, nous nous apprêtions justement à revoir ce Film Bonheur, pour vérifier s'il avait bien résisté au temps qui passe, quand est arrivée sa version 3D.
 
A priori, il nous paraissait difficile "d'en rajouter" à ce pur chef-d'œuvre de Pixar qui obtint à sa sortie l'Oscar du Meilleur Film d'animation et qui rassembla prés de 10 millions de spectateurs rien qu'en France !
 
Seulement voilà, nager dans les fonds sous-marins, c'est un peu comme si on volait… et voler en 3D dans ce monde empli de créatures toutes aussi farfelues, gigantesques, terrifiantes, drôlissimes, bizarroïdes les unes que les autres, c'est vivre une expérience comme seul le plus fascinant Grand 8 au monde peut vous offrir.
 
On se doutait bien que Disney ET les "fous furieux géniaux pointillistes" de Pixar n'allaient pas faire n'importe quoi en "revisitant" ce chef d'œuvre et, il faut le reconnaître, c'est une réussite totale.
 
On éprouve une jubilation surmultipliée à revivre les aventures de ce papa poisson-clown allant jusqu'au bout de ses forces pour retrouver son fils enlevé. Mélange de situations dramatiques et cocasses, d'espérance et d'optimisme, d'énergie et d'amour, ce film émouvant et drôle, touche en plein au cœur et à l'esprit.
 
Comme l'a merveilleusement décrit un ami internaute sur Allo-Ciné :

<< Si "Le monde de Nemo" est un régal pour les yeux, sa réussite ne vient pas seulement de là. C'est son histoire, touchante, quelquefois tragique et d'autres fois d'une espérance et d'un optimisme revigorant, qui touche au coeur. Ce sont ses aventures, orchestrées comme des ballets aquatiques ou aériens non sans cet humour réjouissant propre à Pixar, et ces répliques mémorables qui nous accrochent sans jamais nous lâcher.

Mais Le film va encore plus loin, quand il montre, au tout début, ses files interminables de poissons indifférents qui errent sans but précis. Petit à petit, ses files se dédoublent, ses poissons se solidarisent, s'humanisent, et "Sauvez Nemo !" devient le mot d'ordre de tout l'océan, phrase circulant, coulant, glissant, atterrissant entre les pattes des crabes et les nageoires des poissons. Les exploits se racontent et surtout, se partagent. Les poissons se parlent. Se comprennent. Se conseillent. Finissent un bout de chemin ensemble. Et l'émotion, toute seule, s'affleure. Comme ça, simplement, naturellement, les vagues montent, la mer monte. Les larmes montent... >>
 
"Le Monde de Nemo" (avec la géniale musique de Thomas Newman)  sort en 3D, le 16 janvier et il n'y a pas mieux que ce grand Film Bonheur pour débuter l'année en beauté !


 

Au bon buzz

Nous avions vu "Mariage à Mendoza" à Angoulême et nous vous avions déjà dit combien la prestation de

 Philippe Rebot, un "presque inconnu", nous avait enthousiasmé. Nous attendons sa sortie le 23 pour l'accueillir avec un grand plaisir dans les P'tits Bonheurs.Quant à "Happiness Therapy", cela fait près d'un a

n que nous l'attendons. Entretemps sa réputation a grandi et il nous arrive précédé de nombreuses nominations au Golden Globes et du Prix du Public du Festival de Toronto !Autant dire "du lourd"... Mais pour l'instant : pas vu... pas pris...



Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


 

< Toutes les lettres >

Haut