MY FAIR LADY

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


JUIN 2016

 

 
Amies, Amis des Films Bonheur,
Bonjour !

Pour le deuxième mois consécutif, nous n'avons pas trouvé de nouveau Film Bonheur ni de P'tit Bonheur à nous mettre sous la dent…

Faudrait voir à ce que ça ne devienne pas une (mauvaise) habitude !

En même temps nous apprenons que le cinéma a accusé une baisse des entrées durant le mois de Mai… Pas étonnant... Pas un seul film un rien subtil ET qui donne la pêche sur les écrans…

Nous voulons dire  : pas un seul film intelligent ET divertissant qui nous mette en joie et corresponde à notre ligne éditoriale : émotion + humour + inattendu + rythme + humanité (oui on sait ça fait beaucoup !)

Certes, nous avons vu quelques films intelligents, mais dont nous sommes sortis avec le moral dans les baskets... et nous avons vu aussi des films "soi-disant" divertissants qui nous ont grandement navrés et donné l'impression d'avoir un pois-chiche à la place du cerveau...

Notre règle d'or : nous ne critiquons jamais en mal les films qui ne nous correspondent pas (Ce n'est pas l'envie qui nous manque parfois quand on en voit certains... mais bon…), nous préférons passer notre chemin sans piper mot et garder notre énergie pour vous parler avec passion de ceux qui nous enthousiasment.

Comme nous l'avions fait par exemple avec Zootopie... notre dernier Grand Film Bonheur en date. Bonjour le résultat ;-)

Mais l'été sera chaud (enfin on l'espère après tout ce qui nous est tombé sur la tête…) et des films intelligents ET divertissants semblent se profiler à l'horizon de fin Juin – début Juillet. On les attend donc avec impatience, l'esprit critique en éveil et TOUJOURS avec notre envie de nous amuser, de nous cultiver et, si possible, de nous élever !

En attendant replongeons nous avec délice dans quelques Films Bonheur du passé qui vont pouvoir conserver leur intégrité physique grâce à une initiative originale de Celluloïd Angels que nous soutenons et qui devrait enchanter tout cinéphile qui se respecte.

Bon début d'été !
Amitié
Jean-Claude Guerrero
Fondateur de www.filmsbonheur.com et Président de
l'Association du Festival des Films Bonheur

Qui nous suit ?


Notre Page Facebook grandit chaque jour un peu plus ! Elle vient de dépasser les 134 000 fans qui comptent eux-mêmes un peu plus de 19 millions d'ami(e)s ! Ce sont, à 95 %,des adolescent(e)s et de jeunes adultes (13-24 ans). Avec une légère majorité féminine (54 %). Par ailleurs, cette lettre est envoyée personnellement à 3600 personnes. En majorité des professionnels de l'audiovisuel et des médias.

La lettre des trésors anciens

j'dynamite...
j'disperse...
j'ventile...

Restaurer des trésors du cinéma avant qu'ils ne soient perdus à jamais c'est, à la base, une entreprise complexe, coûteuse et très technique.

Là où l'initiative de Celluloid Angels* se distingue de tout ce qui a été fait jusqu'à présent, c'est qu'elle nous fait participer, "nous" le grand public, intimement, profondément, précisement à cette entreprise et rajoute de ce fait à cette action, un fabuleux supplément d'âme.

Rendre à ces images et à ces sons la part de joie qu'ils nous ont donnés en les protégeant des périls du temps, voilà qui éclaire d'une bien belle façon la restauration des films de cinéma.

Restaurer des films, ce n'est donc pas simplement d'un procédé technique qu'il s'agit. Restaurer des films, c'est une façon de nous restaurer, nous ! Nos joies, nos peines, nos amours. Tout ce qui fait partie de notre mémoire cinématographique et donc d'une grande partie de notre vie !

Avoir pensé à partager dès l'origine avec le grand public le choix des œuvres comme le suivi des restaurations dans leurs moindres détails jusqu'à permettre même à chacun d'apposer sa signature aux documents finaux accompagnant ce travail, voilà donc une formidable initiative qui mérite d'être applaudie et soutenue.

Le travail de restauration demande tellement d’argent que les subventions de l’État ne suffiront pas. D'où l’idée de Celluloid Angels lancée par Éclair, le laboratoire leader de la restauration de film en France et surtout le plus ancien laboratoire cinématographique au monde : faire appel au crowdfunding et donner beaucoup en échange.

Le but, ce n'est pas seulement que tout un chacun verse son obole, mais qu'il entre dans les coulisses de la restauration, qu'il suive les experts de la réparation, qu'il ouvre les bobines poussiéreuses, qu'il recolle, qu'il numérise...

Sébastien Arlaud, cofondateur de Celluloid Angels, veut que le mécène amateur puisse s’impliquer. "Vous pouvez participer réellement, vous n'êtes pas passif (...) Sur certaines questions on a besoin de recomposer un puzzle où il manque une information d'époque sur le tournage, quelqu'un qui aurait pu avoir un témoignage et aurait pu peut-être participé au tournage, voire qui aurait une bobine qui nous manque dans son grenier. Ces personnes-là peuvent apporter une pierre décisive à une restauration", explique-t-il.

Une communauté de bienfaiteurs passionnés de cinéma ou d'un film en particulier est donc en train de se créer sur Internet et, grâce à cette "intelligence collective" des trésors anciens retrouveront toute leur splendeur. 

Parmi la quinzaine de premiers films sélectionnés pour faire partie du lancement figurent trois Grands Films Bonheur : La Folie des Grandeurs, La Gloire de mon Père, Le Château de ma Mère et un Film Bonheur Incontournable : Les Tontons Flingueurs !

Allez faire un tour sur le site de Celluloid Angels pour tout comprendre du processus et devenir vous aussi un ange gardien d'un
chef-d'œuvre du cinéma.

C'est une bien belle façon de devenir immortel !

 
* www.celluloid-angels.com

 

Zootopie : le film qui valait
plus d'un milliard de dollars


C'est de cette manière tonitruante que Le Figaro a annoncé à juste titre le succés inouï de Zootopie au box-office mondial.

Lundi 6 juin, le long-métrage a rejoint le club très fermé des plus gros succès de Disney, dépassant par la même occasion l'emblématique "Le Roi lion" (1994), et se plaçant juste derrière "La Reine des neiges" (2013) jusqu'à devenir le deuxième film le plus rentable de l'année, derrière l'indétrônable Captain America: Civil War, et ses 1,1 milliard de recettes.

Aux Films Bonheur on vous avait prévenus dés sa sortie en commençant notre critique par ces mots :

"Alors là, c'est ENORME !

Tout ce que nous rêvons de trouver au cinéma, qui puisse à la fois nous détendre, nous faire du bien et EN PLUS apporter du grain à moudre à notre esprit, se trouve ici condensé à un niveau exceptionnel.

Donc autant le dire de suite : Zootopie est un grand, un très Grand Film Bonheur !"


Vous avez bien fait de nous écouter ;-)
 


Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


 

< Toutes les lettres >

Haut