CERTAINS L'AIMENT CHAUD !

Les films
qui font du bien.
Les films
qui rendent heureux !

Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


JUILLET 2014



 


Amies, Amis des Films Bonheur,
Bonjour !


Nous n'allons quand même pas vous parler de foot ! Et bien si finalement !

C'est vrai que la Coupe du Monde occupe tous les esprits d'autant que la France s'y est bien défendue jusque-là…


Et puis il faut bien le reconnaître, à part l'humour qui lui fait cruellement défaut... le foot possède d'indéniables qualités dramaturgiques : il comprend de l'émotion, de l'inattendu, du rythme, et même parfois quelques beaux moments d'humanité.

Par contre, on n'est pas là pour rigoler… Faut gagner ou mourir (ou presque) ! Il y est question d'honneur, de revanche, et même "d'humiliation" (terme souvent employé par les journalistes quand une équipe perd sur un très mauvais score).

Parfois on dirait presque qu'on parle de guerre ! Donc de ce côté-là, c'est pas vraiment "bonheur"…

Dommage. C'est pourtant bien le foot !

Il faudrait pour qu'il soit un peu plus "bonheur" que, dans ses règles, les joueurs puissent (en plus de bien jouer) se faire des "niches", des blagues, des bons mots, des plaisanteries, quoi.

Par exemple, celui qui ferait le plus rire le goal au moment du penalty gagnerait un bonus !

Les tirs au buts pourraient aussi être pimentés par un échange de grimaces rigolotes et "la mort subite" par une danse folklorique.

Il y aurait mille possibilités à inventer et les présentateurs au lieu de répéter à l'envie "tout à fait mon cher Thierry" seraient chargés de nous commenter avec esprit le meilleur de ces galéjades.

Je crois qu'il y a eu des tentatives déjà faites pour mettre un peu plus d'humour dans ce genre de rencontres, par exemple au cour d'un match France Italie lorsqu'un Italien farceur a murmuré à Zidane une vanne sur sa sœur… Ou bien notre équipe nationale il y a quatre ans qui s'est mise en grève "pour rigoler" ! Mais tout ça n'est pas très bien passé…

Comme quoi, c'est difficile à manier l'humour !

Au cinéma c'est pareil.

Soit c'est léger, c'est drôle et c'est jubilatoire ! Soit c'est lourd et indigeste. Ou alors faut faire dans le délire. Mais là aussi, un beau délire, c'est comme la mayonnaise, ça ne prend pas toujours…

Tout ça pour vous dire que nous n'avons pas trouvé de Films Bonheur dans les comédies tout juste sorties ou à sortir incessamment… L'été, l'humour colle un peu comme la crème solaire.

Aussi en parallèle du Mundial nous sommes nous penchés sur les films passés de notre sélection qui ont su marier avec talent foot ET humour : et on a trouvé !

Débrouillez-vous pour les (re)voir (il y a des liens directs depuis notre nouveau site) car ce sont de purs instants de bonheur qui illumineront votre été… et ce quel que soit le résultat de la Finale !

Et en attendant la 2ème partie de l'été avec d'autres nouveautés : Al-lez-les-Bleus !



PS : Et bien evidemment, si vous nous avez suivi notre conseil du mois dernier, vous devez être parmi les premiers milliers de spectateurs à avoir réservé un accueil de folie à notre nouveau P'tit Bonheur de film : Dragons 2 !

 


 
Amitié
Jean-Claude Guerrero
Fondateur de www.filmsbonheur.com et Président de
l'Association du Festival des Films Bonheur

Qui nous suit ?


Notre page Facebook grandit
chaque jour un peu plus !


Elle vient de dépasser les
85 000 fans
qui comptent eux-mêmes un peu plus de 11,9 millions d'ami(e)s !

Ce sont, à 95 %, des adolescent(e)s et de jeunes adultes (13-24 ans).
Avec une légère majorité féminine (54 %).

Par ailleurs, cette lettre est envoyée personnellement à 3105 personnes.
En majorité des professionnels de l'audiovisuel et des médias.

La lettre du foot... (si ! si !)

NOS GRANDS...


JOUE-LA COMME BECKHAM
FILM BONHEUR 2002

Jess Bhamra, une jeune fille d'origine indienne, vit avec sa famille en Angleterre. Ses parents aimeraient la voir finir ses études et faire un beau mariage dans le respect des traditions de leur pays d'origine. Mais la demoiselle ne rêve que de ballon rond. Comme son idole, le champion David Beckham, elle passe le plus clair de son temps à jouer au football. Lorsqu'une jeune Anglaise, Jules, l'invite à prendre place dans une équipe féminine, c'est le début d'une belle amitié et d'une grande aventure.

Quand je suis allée voir ce film, avec ma classe, je me suis dit, oulala, un film sur le foot... Puis, je me suis demandé pourquoi on allait voir un tel film avec l'école... c'est vrai, après tout, c'est du foot !! Entrée dans la salle de cinéma, je ne voulais plus en sortir !! Ce film est génial, non seulement, il nous conte l'histoire d'une fille qui veut faire du foot ( ce qui n'est pas très courant), mais en plus, elle est indienne, et on peut deviner que ses parents ne la laisseront pas réaliser ses rêves, de peur qu'elle ne soit rejetée ! EH BIEN NON ! C'est un film très bien, nous présentant, de façon plaisante, un agréable choc entre 2 cultures plutot opposées, et le résultat en est merveilleux, sans compter les acteurs jouant avec sincérité et professionalisme !
morgendorfer (sur Allo-Ciné)
---------------------------------------------------------------------------------------------------
   
Ce n'est vraiment pas le moment pour Jean-Pierre, agent sportif, de garder le labrador d'une amie pendant une semaine alors qu'il est empêtré dans de sombres affaires. Et pourtant, cette corvée va l'entraîner dans la plus hallucinante des aventures, où son pire cauchemar risque bien d'être la chance de sa vie.
 

DIDIER
FILM BONHEUR 1997

C'est aussi con que drôle. Et comme c'est très très con, et bien c'est très très drôle. Jean-Pierre Bacri est excellent en emmerdeur de service et Alain Chat est magistral dans son rôle de chien. On rit du début à la fin, la tronche d'Alain Chabat est hilarante et les répliques géniales ( "On ne renifle pas le cul des gens !" )!
Nathan Snidaro  (sur Allo-Ciné)


...et P'tits Bonheurs de films... de foot !

Un film d'amour commenté
comme un match de foot,
si ça c’est pas de la poésie en barre!!!
Le film est drôle quoiqu'assez grinçant,
bourré de clins d'œil et de petits gags
qu'on ne repère pas du premier coup
(genre le cadreur qui sursaute
quand le père de Delphine joue du cor).
Un super film
prévisible quant au
cheminement de l'histoire
mais tellement original...

peypino (sur Allo-Ciné)
Quand une star déchue du football asiatique
monte une équipe avec d'anciens moines Shaolin
cela donne un spectacle délicieusement décalé,
drôle et visuellement inventif, qui fit un carton
dans le monde entier !
Acteur physique et réalisateur déjanté de
"Shaolin Soccer", Stephen Chow ressemble
à s'y méprendre à Bruce Lee !
Comme le personnage principal,
le spectateur est invité à laisser vagabonder
ses pensées, entre foot et kung-fu,
revu et corrigé par le cinéma hongkongais !
Du burlesque inclassable
dans un film d'action !
chrischambers86 (sur Allo-Ciné)
Il y a à la fois du Tati et du Charlot
ou du Laurel dans cet homme
et dans ce film-là.
Maladroit mais gai et souple,
ses talents de danseur
et de footballeur
finissent par emporter la décision.
Si le triporteur avait eu un petit frère
15 ans plus tard, sûr que c'est
Pierre Richard qui l'aurait conduit.

Marcolion (sur Allo-Ciné)
 

Sortie en fanfare de notre nouveau P'tit Bonheur de film

"DRAGONS 2" : 427 234 ENTREES LE 1er JOUR !


Alors que nous sommes toujours un peu sur la réserve vis-à-vis des "sequels", nous vous avions fait part le mois dernier (http://www.filmsbonheur.com/la-lettre-des-dragons.html) de notre enthousiasme sur "Dragons 2" en lui décernant avant même sa sortie notre label de "P'tit Bonheur" !
 
En effet, voilà un film qui assume à fond son caractère divertissant, façon Grand 8 avec poursuites spectaculaires à dos de dragons, monstres effrayants, méchants irascibles et seconds couteaux fantaisistes et drôlissimes. Mais qui, en plus, est un film formidablement intelligent. Son réalisateur sachant que pour réellement captiver les spectateurs, il faut bien plus que de belles cascades, il faut de l'i-den-ti-fi-ca-tion.
 
Et de l'identification cela veut dire de la part de son héros, des doutes, de la vantardise, de la tendresse, de la colère, de l'admiration, du dégoût, de la joie, de la tristesse, de la réflexion, de l'action… Bref toute une palette psychologique qui montre que la vie est aussi excitante que compliquée pour le héros… comme elle l'est pour nous spectateur… jusqu'à nous faire croire qu'il est nous serait aussi fastoche de piloter un dragon qu'une mobylette volante ! Jusqu'à nous faire croire que le héros de cette aventure, c'est tout simplement nous !
 
Ah oui, le cinéma c'est vraiment magique ! Et Dragons 2 en est une nouvelle preuve !



Tous les bons films ne sont pas des Films Bonheur... mais tous les Films Bonheur sont de bons films !


 

< Toutes les lettres >

Haut