Tous les bons films

ne sont pas des Films Bonheur ®...

mais tous les Films Bonheur ®

sont de bons films !

Films Bonheur ®

Les Films qui rendent heureux ®

Les Films qui font du bien ®

Feel-Good Movies ®

BILLY ELLIOT

BILLY ELLIOT

Dans un petit village minier du Nord-Est de l'Angleterre, Billy, onze ans, découvre avec stupeur qu'un cours de danse partage désormais les mêmes locaux que son club de boxe. D'abord effaré, il devient peu à peu fasciné par la magie de la gestuelle du ballet, activité pourtant trop peu virile au regard de son père et de son frère Tony, mineurs en grève. Billy abandonne les gants de cuir pour assister discrètement aux leçons de danse professées par Mme Wilkinson. Repérant immédiatement un talent potentiel, elle retrouve une nouvelle énergie devant les espoirs que constitue Billy. Les frustrations larvées explosent au grand jour quand son père et son frère découvrent que Billy a dépensé l'argent consacré au cours de boxe pour des cours de danse. Partagé entre une famille en situation de crise et un professeur de ballet têtu, le jeune garçon embarque alors dans un voyage à la découverte de lui-même.

REALISATEUR

Stephen Daldry

ACTRICES ET ACTEURS PRINCIPAUX

Jamie Bell

Gary Lewis

Charlie Hardwick

Dès le générique, j'ai des frissons qui m'envahissent, des frissons me rappelant à tel point ce film m'a touché.

LOGO AMAZON PETIT a.jpg

PAYS

Angleterre

FILM BONHEUR
20 déc. 2000

ANNONCE

LA BANDE

L' AFFICHE

BILLY ELLIOT

A PARTIR DE :

DANSE, DEPASSEMENT DE SOI, REALISER SES REVES

09-12 ANS

C'EST

VOTRE FILM BONHEUR !

LOGO AMAZON TOUTES LETTRES.jpg

disponible sur

(...) Véritable ode à la tolérance, à l'acceptation de soi mais aussi de l'acceptation par les autres, du respect de la différence, de l'ouverture d'esprit, réflexion sur les apparences trompeuses et prônant l'évolution des mentalités, "Billy Elliot" est un film déconseillé aux divers théoriciens du genre et autres militants sexistes. Comme souvent dans le cinéma anglais, l'action se situe au cœur d'un milieu modeste, généralement ouvrier et même si on pense souvent à Ken Loach dans ces cas là, on est loin de tout ça ici. Le contexte de la grève s'avère finalement assez mineur et sert à décupler l'émotion de certaines décisions ou bien à expliquer certaines attitudes des protagonistes. L'acceptation de la différence de Billy passera par diverses étapes douloureuses pour son père ou bien son grand frère qui devront faire des sacrifices pour que vive la passion de Billy. Jamais misérabiliste ou débordant de pathos gratuit en dépit du fait qu'il parle de personnages en souffrance, le film avance au gré des humeurs, avec quelques passages solaires magnifiques, contre-balancés par quelques plages plus dramatiques très émouvantes. Au milieu de tout ça, il y a cette scène absolument magique, avec Billy devant son père, incroyable moment de cinéma d'une grande puissance, avec une musique parfaite et une alternance des émotions en une poignée de minutes. Depuis toujours, j'adore cette scène, que je considère comme une des plus belles de l'histoire du cinéma puisque qu'elle contient la quintessence de l'esprit du film avec une prestation de Jamie Bell qui frise la perfection tandis que le découpage s'avère d'une précision redoutable afin de nous faire ressentir plein de choses à la fois. (...) Stephen Daldry a réussi en quelque sorte le film parfait, à la fois émouvant, drôle, bien écrit, bien réalisé, avec des acteurs épatants et surtout un vrai fond, aussi bien social que philosophique qui parlera à tout le monde et ce, quelque soit les époques. C'est un film à montrer absolument à ses enfants, afin de leur faire comprendre que la vie n'est pas toute tracée à cause de notre sexe. this is my movies (sur Allo-Ciné)

Débordant de vitalité, électrisant, musical, ce drame social plein d’émotion met à jour l’incroyable talent de Jamie Bell, acteur à suivre, qui laisse transparaître toutes ses émotions au travers de la danse qui l’envoûte littéralement. Le réalisateur Stephen Daldry a réussi en quelque sorte le film parfait, à la fois émouvant, drôle, bien écrit, bien réalisé, avec surtout un vrai fond, aussi bien social que philosophique qui parlera à tout le monde et ce quelque soient les époques. Véritable ode à la tolérance, à l'acceptation de soi mais aussi à l'acceptation par les autres, du respect de la différence, de l'ouverture d'esprit, avec une réflexion sur les apparences trompeuses et prônant l'évolution des mentalités, ce film est définitivement culte. Alexis D. (sur Allo-Ciné)

Aaah Billy, Billy! Tant d'émotions dans un seul film... Est-ce bien légal? Imaginez un milieu complètement aseptisé à une quelconque forme de sensibilité... 1984. Angleterre. Margaret Thatcher. Une famille de miniers, le père et ses deux fils, encore endeuillée par la mort leur mère, lutte corps et âmes dans cette grève qui finira par rentrer dans l'histoire du Royaume-Uni. Imaginez donc la tête du père et du grand frère quand ils apprennent que le jeune Billy délaisse ses cours de boxe pour de la danse classique... Ce film pour moi possède une magie, une pureté, telle une lueur d'espoir dans le brouillard anglais, dû en grande partie aux claquettes de Jamie Bell. Le père est celui qui m'émeut le plus. Bref, d'une tendresse juste et rare, Billy Elliot est bien évidemment un film culte. A voir et à revoir. London calling! Nyns (sur Allo-Ciné)

Billy Elliot fut pendant longtemps mon film préféré. L'histoire se déroule dans une angleterre profonde des années 80. Ici, survivre c'est travailler, surtout quand on est fils d'ouvrier. L'expression culturelle de ce milieu se résume d'ailleurs aux match de foot entre amis. Et dans ce beau petit monde, on trouve Billy Elliot, un enfant pur et innocent, une sorte d'Happy Feet anglais qui aime danser. Sauf que le danse, c'est réservé aux filles et Billy, jusqu'à preuve du contraire, n'en est pas une. Billy va donc évoluer dans le milieu et devoir choisir entre l'honneur de sa famille et son plaisir personnel. Jamie Bell réalise ici une prestation exceptionnelle, aidé par Stephen Daldry. Ce film naturaliste (avec une Emile Zola's touch) est à la fois touchant et réaliste et critique de manière forte la société anglaise notamment avec la scène des émeutes sur fond de The Clash qui est probablement l'une des plus réussies de l'histoire du cinéma. Rotten Tomatoes (sur Allo-Ciné)