Tous les bons films

ne sont pas des Films Bonheur ®...

mais tous les Films Bonheur ®

sont de bons films !

Films Bonheur ®

Les Films qui rendent heureux ®

Les Films qui font du bien ®

Feel-Good Movies ®

CHERCHEZ LA FEMME

CHERCHEZ LA FEMME

Armand et Leila, étudiants à Science Po, forment un jeune couple. Ils projettent de partir à New York faire leur stage de fin d'études aux Nations Unies. Mais quand Mahmoud, le grand frère de Leila, revient d'un long séjour au Yémen qui l'a radicalement transformé, il s'oppose à la relation amoureuse de sa soeur et décide de l'éloigner à tout prix d'Armand. Pour s'introduire chez Mahmoud et revoir Leila, Armand n'a pas le choix : il doit enfiler le voile intégral !

Tout est subtil, maîtrisé, jubilatoire, émouvant, communicant, vibrant dans ce film.

LOGO AMAZON PETIT a.jpg

REALISATEUR

Sou Abadi

ACTRICES ET ACTEURS PRINCIPAUX

Félix Moati, Camélia Jordana, William Lebghil

PAYS

France

FILM BONHEUR
28 juin. 2017

ANNONCE

LA BANDE

CHOC DES CULTURES, FRERES ET SOEURS, QUIPROQUOS, MYSTIFICATION

A partir de 

13-15 ANS

L'AFFICHE

Ah la belle, bonne et merveilleuse surprise que ce film-là ! A priori, rien ou presque ne pouvait nous y préparer. En cause : un titre un peu trop aguicheur, un thème énervant (l'infériorité de la femme dans la culture orientale), l'emprise de la religion sur la vie quotidienne (encore et toujours…). Le tout sous la forme d'une comédie (qu'est-ce qui peut bien faire rire là-dedans ?) dont on pouvait craindre les parti-pris racoleurs pour attirer le chaland…

Donc en fait, on n'y croyait pas trop à la base… Mais dès les premières images, on s'est rendu compte de notre grossière erreur.

C'est pourquoi nous vous encourageons illico et de la manière la plus enthousiaste possible, d'aller SUR LE CHAMP vous régaler de ce bijou de cinéma et d'humanité ! Le synopsis dit ceci : Armand et Leila, étudiants à Science Po, forment un jeune couple. Ils projettent de partir à New York faire leur stage de fin d’études aux Nations Unies. Mais quand Mahmoud, le grand frère de Leila, revient d'un long séjour au Yémen qui l’a radicalement transformé, il s’oppose à la relation amoureuse de sa sœur et décide de l’éloigner à tout prix d’Armand. A priori rien donc de très excitant comme histoire sauf que LA FAÇON de la raconter va vous faire vraiment rire ET vraiment pleurer comme seuls les très grands films savent le faire !

Ce film est un bouquet d'intelligence et de cœur.

L'émotion est toujours là, présente (entre autres, la séquence des vers de Victor Hugo vous arrachera des sanglots, mais il y en a tant d'autres !). L'humour est roi (La pure comédie avec ses déguisements, ses quiproquos, ses poursuites, son ironie dramatique convoque le vaudeville, Feydeau, Labiche, Guitry et même Maître Francis Veber) jusqu'à nous faire évoquer "Tootsie", "Madame Doubtfire", "Shakespeare in love", "Certains l'aiment chaud" et même... "Rabbi Jacob" !!! Le rythme est précis (la réalisatrice ne s'appesantit jamais, elle sait que les spectateurs d'aujourd'hui comprennent vite et ne la lâcheront pas ! Elle use avec efficacité de l'ellipse pour nous captiver et nous interroger "en mouvement"…) L'inattendu est dans l'audace. "Un film qui ose" dit l'affiche et, pour une fois, elle ne ment pas. Car la jeune réalisatrice n'hésite pas à aborder de front, et tout en riant, les thèmes les plus hérissants et les plus épidermiques actuels. Elle rit, elle nous faire rire, elle ironise mais avec bienveillance. Et c'est là son talent. Elle se gausse tout en émouvant, elle critique, tout en comprenant et en montrant. Et enfin l'Humanité est prégnante. Même les religieux bornés sont attendrissants dans leur manière d'essayer de se dépatouiller avec leurs contradictions. Disons-le tout net : "Cherchez la femme", c'est du cinéma rare, du très rare même ! Quand on apprend que c'est en plus un premier film, on en reste pantois. Tout est subtil, maîtrisé, jubilatoire, émouvant, communicant, vibrant dans ce film. Et c'est pourquoi c'est illico un Grand Film Bonheur ! Foncez le voir !

/ LA CRITIQUE

C'EST

VOTRE FILM BONHEUR !

disponible sur

LOGO AMAZON TOUTES LETTRES.jpg

Molière, Chaplin et bien d'autres l'on très bien compris, la comédie est un moyen idéal pour glisser des messages et surtout pour les faire accepter. "Sourire exprime un consentement" disait Victor Hugo. Cette comédie est particulièrement réussie car elle respecte ses personnages et les religions mais elle critique l'interprétation trop littéraire qu'on peut en tirer et le manichéisme qui en découle... La religion à l'esprit mais pas à la lettre. Coté cinéma, c'est plein de rebondissements, de situations vaudevillesques, Felix Moati porte très bien la djellabah et Camélia Jordana s'efface avec talent derrière son rôle de soeur des cités. Un film courageux, sensible et drôle. cinono1 (sur Allo-Ciné)

Magnifique comédie ! Elle commence avec un rythme assez tranquille pour se terminer en poursuite à la Benny Hill, musique en moins. On rigole franchement dans la salle, et plusieurs fois on a réagi ouvertement. Les situations sont bien vues, assez fines. Le plus, c'est l'histoire. Elle nous permet de réfléchir sur une situation que nous vivons tous : le voile, l'islam, l'interprétation de la foi. Pour m'avoir permis de penser à ces questions (même sans prise de tête), ça vaut bien la note quasi maximum DoctorXoo (sur Allo-Ciné)

Des films traitant de l'islamisme radical sur un ton de réalisme et de gravité, il y en a eu plusieurs mais, à ma connaissance, personne n'avait encore osé abordé le sujet sur le ton de la comédie, voire de la farce. Celle qui ose ce pari se nomme Sou Abadi, elle est d'origine iranienne et, autant le dire d'emblée, son film, toujours sur la corde raide, mérite les applaudissements. Il faut dire que les islamistes radicaux vont si loin dans l'outrance et dans les excès qu'ils se prêtent malgré eux au traitement burlesque qui leur est réservé dans ce film. Sou Abadi réussit fort bien à aller aussi loin qu'il est possible du côté de la farce sans en rajouter pour ne pas tomber dans un trop-plein de caricature. Beaucoup des scènes du film sont irrésistibles de drôlerie et cela fait du bien. Rire un peu, le temps d'un film, aux dépens de ceux qui se prennent trop au sérieux : c'est, ma foi, une excellente chose ! J'en redemande ! poet75 (sur Allo-Ciné)

Quelle belle surprise ! C'est très drôle, subversif, sans que cela soit pour autant contre l'Islam. De même que Tartuffe de Molière n'est pas une critique du catholicisme mais de ceux qui détournent la religion pour mieux contrôler leur entourage. Le film est à la fois bienveillant, enjoué, et intelligent. Sou Abadi apporte du rire sur un sujet qui fait peur. Cela fait longtemps que je n'ai pas estimé un film indispensable, à conseiller à chacun. Il mérite un succès énorme. Au moins cinq millions d'entrées, comme une façon de relever la tête face à ceux qui ne supportent pas le plaisir, le désir, la vie et ses incertitudes... KaabIbnAchraf (sur Allo-Ciné)