L'INNOCENT

L'INNOCENT

Quand Abel apprend que sa mère Sylvie, la soixantaine, est sur le point de se marier avec un homme en prison, il panique. Épaulé par Clémence, sa meilleure amie, il va tout faire pour essayer de la protéger. Mais la rencontre avec Michel, son nouveau beau-père, pourrait bien offrir à Abel de nouvelles perspectives…

Un film irrésistible d’espièglerie, d’intelligence et de classe

(Me) l'offrir !
livreur.jpg

REALISATEUR

Louis Garrel

ACTRICES ET ACTEURS PRINCIPAUX

Roschdy Zem, Anouk Grinberg, Noémie Merlant

PAYS

France

FILM BONHEUR
12 octobre 2022
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title

ANNONCE

LA BANDE

CARRE AU FORMAT AFFICHE 120 x 160 - 330

AMITIE, BUDDY MOVIE, THEATRE

A partir de 

16 ANS

L'AFFICHE

Ce qui frappe d'emblée est le choix esthétiquement du film, ce grain particulier qui donne un style suranné très seventies au film avec une atmosphère de début très mélancolique.

Ainsi on suit une comédienne qui a semble-t-il enfin trouvé l'amour dont elle a besoin, un ex-taulard qui replonge sous couvert d'apporter le bonheur à sa femme, un fils qui a peur pour sa mère comme il a peur de ses propres sentiments pour sa meilleure amie, et enfin une jeune femme pétillante qui cache en fait un mal être émotionnel, et le tout offrant deux histoires d'amour différentes, deux romances aux tenants et aboutissants bien distincts.

Ce qu'on aime c'est les sourires, celui des protagonistes, mais aussi le notre ou plutôt les nôtres tant le film offre des nuances entre mélancolie, fantaisie et émotion ; on sourit béatement devant le bonheur de Sylvie/Grinberg, on sourit devant les "enquêtes" puériles de Abel/Garrel comme on sourit devant le vaudeville qui se joue dans le hangar ou quand les déclarations se perdent dans les larmes vraies-fausses du restaurant.

Louis Garrel signe un film magnifique de justesse, drôle et émouvant.

Une des très belles surprises de l'année. A voir et à conseiller.
Selenie (sur Allo-Ciné)

/ LA CRITIQUE

C'EST

VOTRE FILM BONHEUR !

disponible sur

LOGO AMAZON PETIT a.jpg

Une véritable pépite, une réussite sur tous les plans. Garrel réussit le prodige de réaliser une comédie qui allie intelligence action, émotion, suspense et drôlerie ( ça parait une évidence pour une comédie mais c’est rarement le cas avec les comédies hexagonales) Il nous fait redécouvrir le plaisir du film populaire du samedi soir, du dimanche après midi. Et la salle, un public de tous âges et de tous styles, rit abondamment et jubile. C’est amplement mérité. Saluons le scénario, écrit au cordeau et très ingénieux. Saluons la sincérité de Garrel qui raconte l’histoire de sa mère sans une once de pathos. Saluons la réalisation nerveuse, sans un temps mort. Chaque scène est un bijou en soi , concise, maline, brillante. Saluons enfin l’interprétation hors pair de ce quatuor. Garrel qui ne s’est pas donné le beau rôle mais se révèle plus attachant et authentique que jamais. Roschdy Zem épatant en ex taulard au grand cœur mais rattrapé par ses démons, qui fait preuve d’une humanité et d’un humour sans failles. Anouk Grimberg évidemment touchante et fantasque dans ce rôle casse gueule, et surtout Noémie Merlant qui crève l’écran dans chaque scène, qui jubile et nous faut jubiler de la voir renouer avec le brio des grandes actrices de la comédie américaine. Cette fille peut tout jouer Bref allez y vous ne regretterez pas !
CINE FEEL (sur Allo-Ciné)

L'Innocent a été coécrit par Louis Garrel et l'excellent romancier Tanguy Viel dont les amateurs connaissent la précision jubilatoire des livres sous forme de thrillers dont la noirceur se teinte des plaisantes couleurs d'un humour irrésistible. Ces caractéristiques se retrouvent dans ce nouveau film de Garrel, peut-être son plus abouti sur le plan narratif et stylistique, alors qu'il côtoie les rivages de l'absurde et qu'il ne faut pas y chercher une once de vraisemblance. Peu importe, car le cinéaste et ses interprètes semblent prendre un plaisir fou à cette aventure où l'on déguste le caviar à la louche et où rien n'est vraiment sérieux. Tant mieux si Louis Garrel assume totalement ce récit loufoque dont la construction est ma foi d'une grande cohérence dans son délire avec un petit goût de comédie italienne de la grande époque, peut-être. Là où L'Innocent réjouit le plus c'est dans son casting 4 étoiles au sein duquel le réalisateur/acteur ne s'est pas réservé le meilleur rôle, permettant à Roschdy Zem et à Noémie Merlant de briller de mille feux. Sans surtout oublier la magnifique Anouk Grinberg, si talentueuse et tellement peu ou mal utilisée par le cinéma français, hormis chez Bertrand Blier, mais cela remonte quand même aux années 90. Elle est exceptionnelle et participe à ajouter une petite dose d'émotion dans cette joyeuse et sémillante galéjade.
traversay1 (sur Allo-Ciné)

Ces dernières années, le Festival de Cannes a veillé à accueillir pour chaque édition une comédie française de qualité, Le grand bain, La belle époque et en 2022 L'innocent. On n'attendait pas forcément Louis Garrel dans cet exercice, mais son film réussit parfaitement à cumuler les qualités de genres aussi différents que le polar, la comédie romantique et le film de braquage. Après un démarrage assez typique du cinéma français psychologisant, le film vire brusquement vers le burlesque et la comédie assumée, mâtinée d'un réel suspense. On se laisse littéralement happer par le scénario malin de Garrel, et à ce titre, la scène du repas dans le restaurant routier est peut-être le meilleur moment de cinéma de cette année. Dans ce véritable bonbon générateur d'un immense sourire, Noémie Merland révèle un tempérament comique formidable alors qu'Anouk Grinbert réalise un come-back réjouissant. Une pépite.
Christoblog (sur Allo-Ciné)
C'est juste génial, cela fait parti des films qu'on a envie de revoir pour se faire du bien le week-end, un lendemain de fête, un dimanche soir. C'est bien joué, drôle, et intelligent. Film coup de cœur total !
ChouX_D (sur Allo-Ciné)

4ème réalisation de Louis Garrel..... carton plein pour moi !!! Phénoménal.... Après un début qui s'installe timidement, l'intrigue se met génialement en place. Que ce soit la relation mère-fils (Sylvie : Anouk Grinberg et Abel : Louis Garrel), tout en finesse, tout en drôlerie, puisque Sylvie intervient dans les prisons....et que des ateliers de théâtre l'ont rapproché de Michel : Roschdy Zem. Abel a pour meilleure amie, la délicieuse Clémence : Noémie Merlant, et ces quatre là nous donnent tantôt des fous rires, tantôt des scènes remplies d'émotion. La scène du restaurant où les deux jeunes simulent une dispute ou une mise au point, me fait forcément penser à la scène culte tirée de "Quand Harry rencontre Sally" ; presque la même puissance ! J'ai aimé le jeu romanesque entre ces deux là, les décors de ce magnifique Lyon, fort bien cadré, le scénario trop amusant du braquage de caviar, des très belles images et scènes à l'aquarium où travaillent Clémence et Abel., des formidables choix de musique ( "Pour le plaisir", "Nuit magique" ou "Une autre histoire") qui collent parfaitement à l'ambiance, à la fois respectueuse des parents et des jeunes. L'imbrication du scénario entre ces personnages est astucieusement montée, avec une symbiose exceptionnelle. Une comédie réjouissante, optimiste offrant des rôles éblouissants à ces personnages talentueux, particulièrement Noémie Merlant crevant l'écran. En outre, et raison pour laquelle je donnerai le max, un style décalé et novateur, irrésistible frôlant la perfection !!**
Michael C. (sur Allo-Ciné)

DOSSIER DE PRESSE

Cliquer sur la Couverture pour le télécharger.

195x260.jpg