Tous les bons films

ne sont pas des Films Bonheur ®...

mais tous les Films Bonheur ®

sont de bons films !

Films Bonheur ®

Les Films qui rendent heureux ®

Les Films qui font du bien ®

Feel-Good Movies ®

LA ROSE POURPRE DU CAIRE

The Purple Rose of Cairo

Cecilia mène une existence morne et tourmentée. Le cinéma est son seul refuge et sa seule évasion. Lors d'une projection, Tom Baxter, le héros d'un mélo la Rose pourpre du Caire sort de l'écran et l'enlève.

Le cinéma réenchanteur de vie !

LOGO AMAZON PETIT a.jpg

REALISATEUR

Woody Allen

ACTRICES ET ACTEURS PRINCIPAUX

Mia Farrow

Jeff Daniels

Danny Aiello

PAYS

USA

FILM BONHEUR
29 mai. 1985

ANNONCE

LA BANDE

CINEMA, CELEBRITE

13-15 ANS

C'EST

VOTRE FILM BONHEUR !

LOGO AMAZON TOUTES LETTRES.jpg

disponible sur

L'un des meilleurs films de Woody Allen, c'est un rêve éveillé. C'est le rêve de tout cinéfil qui se respecte (le mien en tout cas) ! Entrer dans un film ou voir le héros (ou héroine) venir nous voir... Woody Allen est le seul à pouvoir nous le raconter de façon aussi touchante, sensible et aussi onirique. Camusduverseau (sur Allo-Ciné)

La Rose Pourpre du Caire est un film impossible à résumer, magique et ancré dans la réalité, enchanteur et violent. Le cinéma comme échappatoire aux duretés d'une situation économique insurmontable, il fallait y songer. L'ambiance du tout est délicieusement vieillotte, avec un casting impeccable et une musique parfaitement calée sur les émotions qu'elle suscite. Véritable mise en abyme, du spectateur qui devient spectateur de la spectatrice qui devient actrice du film de sa propre vie et du film qu'elle affectionne (complexe n'est-il pas !). Qui n'a jamais rêvé de traverser l'écran pour se retrouver projeté dans la salle qu'il fréquente assidûment ? L'un des meilleurs films de Woody Allen, vibrant hommage au cinéma et aux cinéphiles ! Thomas B. (sur Allo-Ciné)

Le cinéma réenchanteur de vie ! Sur une idée géniale (l'écran passerelle vers le rêve), Woody Allen s'amuse à opposer la vie et ses vicissitudes et coups bas face au monde du rêve du 7e art, le tout se déroulant pendant les années 30, "l'age d'or" du cinéma. Mia Farrow y promène sa frêle silhouette et doit choisir entre le candide Tom Baxter, la vie besogneuse auprès d'un mari aux abonnés absents (génialement interpreté par Danny Aiello) sans parler de l'acteur Jil Sheppers venu récuperer son double. Un film touchant, astucieux, fin et magique. C'est ce qu'on doit appeler mettre de l'art dans sa vie. cinono1 (sur Allo-Ciné)