LOVE AND MONSTERS

Love and Monsters

Un jeune homme tente de survivre dans un monde post-apocalyptique envahi par des monstres. Un expert lui enseigne comment les combattre...

Divertissant, touchant et abouti, un bon petit film familial qui fait du bien et compense nos besoins d’évasion.

LOGO AMAZON PETIT a.jpg

DVD Zone 1 !

REALISATEUR

Michael Matthews

ACTRICES ET ACTEURS PRINCIPAUX

Dylan O'Brien, Jessica Henwick, Michael Rooker

PAYS

USA

P'tit Bonheur
14 avr. 2021
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title

ANNONCE

LA BANDE

CARRE AU FORMAT AFFICHE 120 x 160 - 330

AVENTURES, ANIMAUX, DEPASSEMENT DE SOI

A partir de 

9-12 ANS

L'AFFICHE

Avec un titre pareil on se demandait clairement à quoi s’attendre et cela sentait quelque peu le navet à gros budget Mais non, pas du tout, ce « Love and Monsters » est un divertissement en tout point charmant, plaisant et réussi qui nous fait passer un bon petit moment de détente sans nous prendre pour des imbéciles.


C’est le genre de film pour toute la famille en dépit des monstres du titre, qui ne sont finalement que de gros insectes géants entre Pokémon et bêtes que l’on pourrait voir dans un « Harry Potter ».

On est plus dans une mouvance du type « Chéri, j’ai rétréci les gosses » ou « Chair de poule » en version un peu plus adulte et qui tire vers le « Bienvenue à Zombieland » que dans un film d’horreur. Ici, les frissons sont gentils et les monstres ne sont pas si méchants et surtout pas si effrayants qu’on aurait pu le penser.


Le film parvient avec ce postulat basique à nous faire passer par plusieurs genres avec brio mais aussi pas mal de sensations diverses avec toujours en point d’orgue le respect pour son spectateur et l’envie de bien faire. On sourit, on frissonne gentiment et on est même ému parfois…


Le long-métrage qui se cache derrière la façade du film romantique (heureusement le sentimentalisme fleur bleue reste en second plan) et celle du film de monstres (un prétexte pour faire avancer le personnage principal) est en fait un récit d’émancipation touchant et juste. Un récit initiatique joliment emballé qui s’ignore. Et la scène trop mignonne entre le personnage principal et une intelligence artificielle, étonnement émouvante, tout comme la relation touchante entre le héros et un chien viennent confirmer ce ressenti.


Le périple de Joël, le personnage principal, est donc fait de rencontres diverses et variées (animale, humaine ou artificielle donc) qui vont le faire grandir. Et ce sont finalement ces rencontres qui font le sel et l’humanité du film, les monstres étant davantage un vecteur pour faire avancer le récit et le pimenter.


« Love and Monsters » est donc un film bien plus intéressant et réussi qu’on ne pourrait le penser, un film d’aventures qui plaira à tous avec de beaux sentiments et fait de beaux moments dus aux rencontres faites par Joel.


Parfois la magie du cinéma fait que même avec un pitch tiré par les cheveux ou qui n’inspire pas confiance, on se retrouve avec des petits bijoux pleins d’humilité, d’idées et de bonnes valeurs. Divertissant, touchant et abouti, un bon petit film familial qui fait du bien et compense nos besoins d’évasion.


Jorik V. (Ciné Ma Passion – sur Facebook)

/ LA CRITIQUE

C'EST

VOTRE FILM BONHEUR !

disponible sur

LOGO AMAZON PETIT a.jpg

DVD Zone 1 !

J'ai 46 ans et franchement!!! J'ai kiffé grave. J'ai retrouvé dans ce film, l'esprit de Gremlins, Goonies, L'histoire sans fin, Willow, Jack Burton. Enfin!!! Franchement !!! Cela fait du bien à l'Âme...
Eric Bonnet (sur Allo-Ciné)
Un super bon film liant monstres, comique, actions et bien sûr de l'amour. Déjà visionné 2 fois, je pense que nous sommes beaucoup à attendre une suite avec encore plus de monstres et de comique !
Jade Magnard (sur Allo-Ciné)

Il y a un peu de Zombieland, du Choc des Titans mais aussi de Spielberg et le 2ème degré rend l'aventure super agréable, sans compter que les monstres sont fantastiques. Ce teen-movie en mode survie se révèle être une excellente surprise !
Michael R (sur Allo-Ciné)
Zombieland a fait un rejeton jouissif, en légèreté et efficacité. La suite peut être envisagée sans déplaisir. Les décors et l'intégration des bébêtes en tout genre nous plongent dans un univers édifié avec raison. Ce n'est pas la production mirobolante 2021 et Bill Murray n'y fait pas d'apparition, mais à l'image d'un autre rejeton qu'est Scouts Guide To The Zombie Apocalypse, on s'éclate.
Tayop (sur Allo-Ciné)

Le ton ironique est immédiatement présent dès l'introduction. C'est amusant avec beaucoup de sarcasmes. Une fin qui clôt parfaitement ce premier volume, on envisage même déjà d'en ouvrir un second volume. En faire une suite ou même une saga pourrait être une bonne idée, si on réussit à obtenir des longs-métrages aussi récréatifs que celui-ci. Enfin bref, "Love and Monsters" propose des personnages tout mignons, des gros monstres peu commodes et plusieurs rencontres inattendues pour une aventure divertissante et bizarrement même un peu touchante.
Bryan V. (sur Allo-Ciné)

Le design de chaque animal devenu géant et même mutant est génial. Le final est très efficace sur un dénouement prévisible mais logique. Un film poétique et amical aussi. Une aventure d'apocalypse, de romance, de survie ou les enjeux pour notre héros sont doubles : retrouver sa belle puis survivre dans un monde devenu hostile. Efficace, drôle, dégueu par moment mais très bon !
Dj Prime (sur Allo-Ciné)