Tous les bons films

ne sont pas des Films Bonheur ®...

mais tous les Films Bonheur ®

sont de bons films !

Films Bonheur ®

Les Films qui rendent heureux ®

Les Films qui font du bien ®

Feel-Good Movies ®

MONTE LA-DESSUS

Safety last

Harold est venu à Los Angeles pour faire fortune. Mais il stagne dans son job de petit vendeur. Il a une idée proposer à son patron de faire de la publicité au magasin en faisant escalader la façade par un ami acrobate. Sauf que voilà c'est lui qui va devoir s'y coller !

Un festival de performances burlesques. Rien de désuet. C'est étonnamment moderne.

LOGO AMAZON PETIT a.jpg

* Sorti en France le 26 Décembre 1924

REALISATEUR

Fred C. Newmeyer, Sam Taylor

ACTRICES ET ACTEURS PRINCIPAUX

Harold Lloyd

Mildred Davis

Bill Strother

PAYS

USA

FILM BONHEUR
1 avril 1923*

ANNONCE

LA BANDE

PROJET FOU, ADRENALINE

A partir de 

4-8 ANS

C'EST

VOTRE FILM BONHEUR !

LOGO AMAZON TOUTES LETTRES.jpg

disponible sur

Un véritable petit bijou de comédie qu'est ce fameux "Safety Last". Rythme impeccable, scénario très bien écrit, gags efficaces parfois même astucieux très bien intégrés au film, réalisation solide, tous les ingrédients nécessaires pour faire un chef d'oeuvre de comédie sont tous ici réunis. Mais le film tient surtout sur la personnalité et le charisme du génial Harold Lloyd. Autant Chaplin et Keaton incarnaient des personnages insolites autant Lloyd incarnait lui l'américain moyen, qui connait les mêmes soucis et les mêmes peurs que n'importe lequel d'entre nous. Et il se sert admirablement de ces dernières pour nous faire rire. La première partie où son personnage essaye de faire croire à sa fiancée qu'il est le directeur d'un magasin alors qu'il est un simple employé (qui plus est vient d'être renvoyé) est très réussie, mais c'est sans conteste la très célèbre seconde partie où il grimpe la façade d'un immeuble qui se montre la plus efficace, jouant merveilleusement sur notre acrophobie pour nous faire rire et peur en même temps. Un véritable enchantement. Plume231 (sur Allo-Ciné)

Un régal ! C'est un festival de performances burlesques (le sommet propre et figuré étant les péripéties de l'ascension finale) et en même temps, en y regardant de plus prêt, une satire noire de la vie urbaine, de la vie d'employé, de la hiérarchie et de l'ascension sociales, de la presse et de la publicité. Rien de désuet, c'est étonnamment moderne. benoitparis (sur Allo-Ciné) Un petit chef d'oeuvre du muet, avec trois phases bien distinctes, mais toutes aussi hilarantes et pleines de finesse: la première narre les aventures rocambolesques du héros dans la ville, la deuxième montre comment il cache à son amante son vrai métier, et la troisième nous fait mêler à merveille le rire et le vertige. Excellent! titusdu59 (sur Allo-Ciné)

J'y suis allé à l'aveugle ne connaissant ni Harold Lloyd, ni ce film et après l'avoir vu, je pense que je vais en regarder d'autres. Un film muet non dénué de folies, de cascades, de gags simples mais vraiment réussis et d'un rythme effréné de bout en bout. C'est un petit bijou, un véritable cartoon cinématographique !! dai72 (sur Allo-Ciné) Harold LYD au sommet de son art, le burlesque amusera petit et grand... Je l'ai projeté a des classes de CP/CE1, ils ont adorés. Pour garder ou retrouver votre âme d'enfant. leprojectionniste (sur Allo-Ciné)

Bien des réalisateurs d'aujourd'hui pourraient prendre des leçons de mise en scène devant ce joyau d'une perfection absolue. Sur une intrigue très simple, tout s'enchaîne sans un temps de repos avec une virtuosité jamais gratuite mais qui a pour but de nous égarer sans cesse sur des fausses pistes pour mieux nous étonner le plan d'après. La montée du gratte-ciel est un symbole de l'ascension sociale dans une Amérique grandissante et Harold Lloyd se montre, dans un style complètement personnel, l'égal de Chaplin et Keaton. Le dernier quart d'heure est un numéro d'équilibriste (à tous les sens du terme) à couper le souffle. Du très grand et du très beau cinéma pour un film sans précédent et sans postérité. MaqrollMaqroll (sur Allo-Ciné)