SING STREET

SING STREET

Dublin, années 80. La pop, le rock, le métal, la new wave passent en boucle sur les lecteurs K7. Conor, un lycéen n’a qu’un objectif : impressionner la plus jolie fille du quartier, la mystérieuse Raphina. Il décide alors de monter un groupe et de se lancer dans la musique, univers dans lequel il ne connait rien ni personne. Afin de la conquérir, il lui propose de jouer dans son futur clip.

Drôle et émouvant, il aborde des thèmes adultes sans jamais lâcher son optimisme.

(Me) l'offrir !
livreur.jpg

REALISATEUR

John Carney

ACTRICES ET ACTEURS PRINCIPAUX

Ferdia Walsh-Peelo, Lucy Boynton, Jack Reynor

PAYS

USA

P'tit Bonheur
26 oct. 2016
Add a Title
Add a Title
Add a Title
Add a Title

ANNONCE

LA BANDE

CARRE AU FORMAT AFFICHE 120 x 160 - 330

ADOLESCENCE, MUSIQUE, REALISER SES REVES

A partir de 

13-15 ANS

L'AFFICHE

Cinéaste à l'aise avec le genre musical, John Carney livre de nouveau (après "New York Melody") un feel-good movie musical. Sans aucune prétention et avec un récit tout à fait balisé qui ne bousculera jamais les codes du genres, "Sing Street" n'en reste pas moins une œuvre qui respire la joie et la bonne humeur en dépit des thèmes graves qui y sont sous-jacents (le divorce, la pauvreté en Irlande dans les années 80, le rêve d'ailleurs de beaucoup de jeunes, la pédophilie).

Même si on se lance dans le film avec la sensation qu'il ne va rien nous offrir de nouveau, on ne peut s'empêcher de se sentir réjouis et réconfortés par la position qu'il adopte, nous offrant exactement ce que l'on attendait de lui : la sensation de retrouver l'insouciance de la jeunesse, son énergie folle, son envie de surpasser tous les défis de la vie et toutes les émotions que cela implique.

Et évidemment, il y a une fille car c'est ainsi que toutes les histoires commencent comme le dira le grand frère avisé de notre héros, campé par le charismatique Jack Reynor. C'est donc l'actrice Lucy Boynton (aux yeux sublimes) qui s'empare de l'écran et du cœur du jeune Conor qui trouvera alors l'inspiration pour composer ses propres chansons et monter un groupe avec une bande de jeunes aussi irrésistibles qu'attachants.

Drôle, émouvant, abordant des thèmes adultes sans jamais lâcher son optimisme, "Sing Street" séduit d'autant plus par l'énergie de ses chansons originales, co-écrites par Carney pour l'occasion. Des chansons qui reflètent bien le style des années 80 et qui permettent à l'épatant Ferdia Walsh-Peelo de déployer l'étendue de son talent. Assurément le film le plus énergique et le plus enthousiasmant de l'année.

cyclon86 (sur Allo-Ciné)

/LA CRITIQUE

C'EST

VOTRE FILM BONHEUR !

disponible sur

LOGO AMAZON PETIT a.jpg

Loin des codes de la comédie musicale hollywoodienne bien calibrée, "Sing Street" est à rater sous aucun prétexte. C'est une histoire de solidarité fraternelle, d'affirmation de sa volonté de devenir un adulte et un être à part entière, reconnu pour son talent, et bien sûr un peu d'amour. La simplicité de la campagne irlandaise et de ses habitants atypiques à l'accent bien marqué en fera sourire plus d'un, et évidemment l'année 1985 et sa floraison de groupes musicaux comme Depeche Mode ou A-Ha en fera danser plus d'un. La performance d'acteurs / musiciens / auteurs / interprètes est un sans faute, et le réalisateur prend bien soin de ne pas tomber dans le mélodrame en apportant toujours une note d'humour qui fait chaud au cœur. Un délice !
gvuxmrv (sur Allo-Ciné)

Des couleurs, une façon de filmer qui rappelle les films des années 80 et quelques clins d'oeil : un véritable bain de jouvence, sans nostalgie, pour celles et ceux qui étaient jeunes à l'époque et une histoire qui donne confiance en la vie pour les spectateurs "post- eighties". En arrière-plan une critique pince-sans-rire pleine de la société irlandaise. De jeunes acteurs épatants, dont les différents looks de rockeurs sont très réussis. Les dialogues : du franc parler, de l'insolence, de l'humour avec de savoureux accents irlandais. Surtout une énergie folle, une grande bouffée d'oxygène, comme je le disais un appel à la confiance en l'avenir, malgré la grisaille de la vie.
Anne M. (sur Allo-Ciné)

Sing Street est un film triste et heureux qui vous incitera à vous demander pourquoi tous les films ne sont pas comme ça. Le scénario est très intelligent et le casting ne pourrait pas être meilleur. Sing Street est le film bien-être par excellence qui est euphonique dans les moments heureux et tristes dans d'autres et parvient à incorporer le mélange des deux avec un confort incroyable. Une bonne dose de divertissement qui marche sur toute la fine ligne entre le fantasme pieux et la réalité froide qui donne beaucoup de rires et de larmes. Cette comédie musicale douce-amère de passage à l'âge adulte frappe les bons accords au bon moment tout au long de son exécution...
(Ykarpathakis157 (sur Allo-Ciné)

Un musical qui fait du bien!! beaucoup de bien même ! Les jeunes acteurs sont très attachants, le scénario peut paraitre simple mais il est au service d'une magnifique histoire d'amitié, d'amour et de musique. On assiste à la naissance d'un jeune chanteur décalé et talentueux qui cherche son style et croque la vie à pleine dent. J'ai été marquée par le contrast entre l'austérité de l'environnement de ce jeune garçon et sa musique joyeuse et futuriste le tout incarné par le très touchant rôle de son grand frère. La bande originale est géniale, on replonge avec un grand bonheur dans un rock des années 80 qui décoiffe.
Manon G (sur Allo-Ciné)