Tous les bons films

ne sont pas des Films Bonheur ®...

mais tous les Films Bonheur ®

sont de bons films !

Films Bonheur ®

Les Films qui rendent heureux ®

Les Films qui font du bien ®

Feel-Good Movies ®

JOHNNY ENGLISH CONTRE-ATTAQUE

Johnny English Strikes Again

Cette nouvelle aventure démarre lorsqu'une cyber-attaque révèle l'identité de tous les agents britanniques sous couverture. Johnny English devient alors le dernier espoir des services secrets. Rappelé de sa retraite, il plonge tête la première dans sa mission : découvrir qui est le génie du piratage qui se cache derrière ces attaques. Avec ses méthodes obsolètes Johnny English doit relever les défis de la technologie moderne pour assurer la réussite de sa mission.

L'humour anglais a ceci d'honnête, c'est qu'il se fout de lui-même et pas de nous.

LOGO AMAZON PETIT a.jpg

REALISATEUR

David Kerr

ACTRICES ET ACTEURS PRINCIPAUX

Rowan Atkinson

Ben Miller

Olga Kurylenko

PAYS

Angleterre

P'tit Bonheur
10 oct. 2018

ANNONCE

LA BANDE

COMEDIE POLICIERE, DEJANTE, SO BRITISH !

09-12 ANS

CRITIQUE

Et de trois ! Johnny English est de retour et chic, chic, chic, une fois de plus il réussit son coup !

Le dictionnaire nous l'explique : la parodie c'est "L'imitation satirique d'un ouvrage sérieux dont on transpose comiquement le sujet ou les procédés d'expression."

Cette "imitation satirique" peut évidemment avoir différents niveaux de qualité, de force, de subtilité et donc déplaire, énerver, amuser ou enchanter.

Avec Rowan Atkinson, dans le rôle d'un célèbre agent secret britannique extrêmement gaffeur, nous atteignons le sommet, nous touchons là à l'Art de la Parodie.

Disons-le tout net, ce fabuleux acteur est une bénédiction pour nos zygomatiques.

L'incroyable plastique de son visage, avec lequel il s'autorise toutes les grimaces les plus inconcevables autour de ses yeux en billes de loto, additionné aux multiples catastrophes, qu'il déclenche par son inépuisable curiosité toujours mal placée, parviennent sans coup férir à dérider le plus triste d'entre nous. Seul Louis de Funès peut rivaliser avec lui.

Dans ce troisième volet de la saga des Johnny English, notre héros va déjouer les plans d'un piratage informatique mondial grâce à ses techniques… "à l'ancienne". À ce titre, le film comporte une véritable séquence d'anthologie dans laquelle Johnny English utilise un masque de jeu video… dans la vraie vie. C'est complètement bluffant et très drôle car aussi débile… que plausible !

Pour contrebalancer ses initiatives aussi hilarantes que vouées à l'échec, les scénaristes lui ont accolé dans ce film un second couteau qui, pétri d'admiration pour son supérieur, parvient à chaque fois à retourner la situation à l'avantage de son chef.

Dans cette configuration, on ne peut s'empêcher d'évoquer la puissance comique de Laurel et Hardy, mélangeant bêtises et vantardises, catastrophes et mauvaise foi, le tout lié par une amitié inoxydable.

Pour toutes ses qualités, "Johnny English contre-attaque" se retrouve d'autor classé dans notre collection comme le grand Film Bonheur qu'il est !

C'EST

VOTRE FILM BONHEUR !

LOGO AMAZON TOUTES LETTRES.jpg

disponible sur

L’humour anglais a ceci d’honnête, c’est qu’il se fout de lui-même et pas de nous. Il manie l’absurde et la dérision contre les grands de ce monde, un monde où le bouton d’urgence d’un bureau ovale sert à réclamer du coca. Cet humour nous respecte quand bien d’autres semblent mépriser nos cerveaux. Johnny English est un chef-d’œuvre de connerie, un type capable de séduire Olga Kurylenko en suçant un noyau de cerise en face d’elle, alors que dans ses derniers films James Bond ne couche même plus le premier soir. Enfin un vrai héros. Rolling! (sur Allo-Ciné) Super film ! Scènes hilarantes du début à la fin. Quand on connaît l'acteur, on ne sait pas quelles bêtises il pourrait sortir. J'ai rarement rigolé autant sur un film, et on n'y va pas pour son scénario mais pour des crises de rire assurées. Gai S (sur Allo-Ciné)

Bon, la mise en scène est un peu pauvre et ce n'est pas un chef d'oeuvre pour cinéphile ni un monument de finesse, mais les fans de Rowan Atkinson ne seront pas déçus: beaucoup de très bons gags, j'ai ri de bon coeur. Et tout de même, outre l'éloge du courage humain contre les technologies froides, il y a un petit message politique au sens noble du terme : la souveraineté des nations est une meilleure garantie de liberté que la toute-puissance des GAFA ou des bureaucraties non élues (ce qui était aussi l'idée subliminale du vrai James Bond dans Spectre). Guillaume L (sur Allo-Ciné)

« Johnny English contre attaque », ou l’art de mettre en scène Rowan Atkinson ou le célèbre Mr Bean ! Ici tout repose sur l’acteur et ses mimiques dignes d’un personnage de film d’animation, tant la plastique de son visage et ses yeux comme des billes se prêtent à des transformations clownesques... Et si on le glisse dans la peau d’un espion aux méthodes d’un autre âge dignes du célèbre inspecteur gadget, on ne peut que se régaler de ses aventures inqualifiables en terme de stratégies bricolées qui donnent le plus souvent des résultats totalement déjantés et involontaires par rapport à ce qui était escompté ! benoitG80 (sur Allo-Ciné)

J'ai trouvé les codes du film d'espionnage bien détournés, et le scénario expose ses scènes, ses enjeux, les tricote et les monte en épingle façon Johnny English,fait un mini climax, on passe à la suite et on recommence. La scène du resto, la réalité virtuelle, j'ai adoré. Olga Kurylenko est comme d'hab, superbe. Franchement c'était très sympa, parfois hilarant. Mes cousins et le reste de la salle ont bien rigolé aussi. Je recommande et j'essaie de pas penser aux critiques parisiennes, probablement au dessus de tout ça. Romain N. (sur Allo-Ciné) Si vous aimez l'humour anglais, et l'univers de Johnny English, ce troisième volet est une vraie perle. À aller voir absolument pour admirer le talent et le génie de Rowan Atkinson Jonathan D. (sur Allo-Ciné)